Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'
Automobile électrique et Hybride .
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la
Voiture Hybride , des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'
histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

HySolarKit, ou quand une voiture à essence devient hybride grâce à l’installation d’un kit


Kit solaire voiture electrique essence

Il fallait tout simplement y penser : HySolarKit est une trouvaille développée par une équipe d’étudiants et de chercheurs de l’université de Salerne, en Italie. Grâce à l’installation de ce kit, un véhicule classique à essence devient tout simplement électrique hybride solaire.

Hysolarkit

Transformer une voiture à essence en véhicule hybride

Les recherches effectuées par l’ingénieur Gianfranco Rizzo et ses étudiants de l’université de Salerne ont porté leurs fruits. Dénommé HySolarKit, le résultat est tout ce qu’il y a de plus intéressant, car c’est un ingénieux système transformant les voitures à essence en véhicules hybrides.

Kit voiture electrique solaire

Pour ce faire, le dispositif se présente dans un premier temps avec l’installation de panneaux photovoltaïques souples sur le capot et le toit de la voiture. Ensuite, une batterie et un ensemble d’équipements électroniques, indispensables pour la mise en marche et le contrôle du HySolarKit, sont placés dans le coffre du véhicule. Des moteurs électriques sont enfin intégrés sur les roues arrière pour initier le mouvement du véhicule.

Un kit destiné à tous types de véhicules

Le coût du HySolarKit est annoncé aujourd’hui à 3 000 euros par ses développeurs. Son utilisation s’avère très intéressante, car il fournit non seulement des performances supplémentaires aux véhicules sur lesquels il est installé, mais il contribue également à une réduction importante de la consommation de carburant. Grâce à l’économie réalisée, Gianfranco Rizzo annonce qu’il est possible d’amortir le prix du kit à peine 3 ans après son achat.

2020 : la décennie où les voitures électriques seront plus abordables que leurs analogues essence/diesel


Les analyses du cabinet Bloomberg laissent entrevoir un avenir resplendissant pour la voiture électrique. Vers 2020, et plus précisément en 2022, les analystes estiment que les véhicules tout-électrique seront bien moins chers, à l’achat et à l’utilisation, que leurs équivalents roulant au diesel ou à l’essence.

Tesla-Model-S

Les prix des tout-électrique de plus en plus accessibles à partir de 2020

La décennie 2020 apportera son lot de bouleversements dans l’univers des quatre-roues, et notamment pour les véhicules fonctionnant avec des énergies non fossiles. Véritable cœur du dispositif en ce qui concerne les voitures tout-électrique, la batterie connaîtra en effet un net changement à partir de cette période. De nouvelles technologies, plus efficaces et surtout moins onéreuses, seront effectivement utilisées pour leur assemblage, ce qui aura pour répercussion directe une baisse conséquente du prix d’achat des voitures électriques.

Le prix des batteries toujours revu à la baisse

Un bref retour sur les 5 dernières années est riche d’informations si l’on évoque l’univers de la voiture électrique. Depuis 2010 en effet, les batteries au lithium utilisées pour ce type de véhicule ont vu leur prix dégringoler avec une baisse estimée aujourd’hui à 65 %. Actuellement, si le coût des accumulateurs se situe autour des 350 dollars par kWh, vers 2030, Bloomberg New Energy Finance table pour un prix maximum de leur fabrication à 120 dollars le kWh.

Chevrolet Bolt GM

Au moins, 1/3 des voitures vendues sera électrique en 2040

Dès 2022, il est quasiment certain aux yeux de ces analystes que les voitures essence et diesel seront bien plus chères que les véhicules électriques, et cela, même si le prix du baril de pétrole poursuit sa chute remarquée au cours des derniers mois. Dès lors, il faudra alors s’attendre à une montée en puissance des tout-électrique sur le marché automobile mondial. Il sera aussi probable vers 2040 que plus du tiers des nouvelles voitures mises annuellement sur le marché dans le monde soit électriques, soit plus de 41 millions d’unités. Alors qu’à l’heure actuelle, seulement 1 % du parc automobile mondial fonctionne avec ce type d’énergie.

nissan leaf

Source: LeVif.be

Tout-électrique : quand General Motors ravit la première place à Tesla


Dans l’univers du tout électrique, tous auraient pensé que Tesla serait le premier à proposer sur le marché un véhicule alliant autonomie, performance et prix raisonnable. La surprise vient pourtant de General Motors qui sortira dès 2017 sa Bolt, un tout électrique aux caractéristiques séduisantes.

recharge bolt

La Bolt : une primeur pour General Motors

Le calendrier de sortie des véhicules tout électrique risque d’être bouleversé, à en croire l’agenda du constructeur américain General Motors. À la troisième place du podium quant au classement mondial des constructeurs automobiles, la firme américaine entend se positionner en leader sur le marché des tout électrique alliant prix abordable et autonomie importante.
Dans ce segment en particulier, beaucoup s’attendaient en effet que la primeur serait réservée à Tesla Motors et son prochain Model 3. Prévu pour être produit à partir de 2017, ce tout électrique proposant 300 km d’autonomie et un prix de 35 000 dollars se voit ravir l’exclusivité du marché par la Bolt de General Motors.
Le géant historique de l’industrie automobile prévoit en effet de fabriquer dès 2016 son véhicule électrique de 200 cv doté d’une batterie pouvant parcourir environ 320 km. La mise sur le marché de la Bolt de General Motors est donc planifiée en 2017 pour un prix avoisinant les 30 000 dollars, soit quelques mois avant le Model 3 de Tesla.

Bolt

Tesla dépassé par General Motors

La notoriété de Tesla n’est plus à démontrer en matière de voiture tout électrique. La démocratisation des voitures fonctionnant à l’énergie électrique est en effet l’un des principaux objectifs du constructeur, si l’on fait une brève rétrospective de ses projets de ces dernières années.
Sortis des chaines de montage de cette firme de Palo Alto, le Model S, mis sur le marché depuis 2012, et le Model X, un SUV électrique commercialisé depuis septembre 2015 aux États-Unis ont rapidement contribué à forger son hégémonie.

tableau bord gm bolt

Aujourd’hui, si le tout électrique devient un nouveau marché disputé par des firmes comme Tesla, Apple et autres Google, c’est General Motors qui semble pourtant le mieux armé et le plus rapide avec la sortie de sa Bolt.

L’Opel Ampera-e viendra rivaliser avec la Tesla Model 3


Si de nombreux observateurs attendent avec impatience la sortie du Model-3 de Tesla courant 2018 sur le marché européen des voitures électriques, immense est aujourd’hui la surprise, car Opel vient d’annoncer la disponibilité de son Ampera-e sur le Vieux Continent dès 2017. (NDLR : visiblement une Chevy Bolt modifiée!)

Opel Ampera electrique

Le tout électrique européen, un marché disputé par les grands noms de l’automobile

La concurrence est féroce dans le segment des véhicules tout électrique sur le continent européen. La récente annonce d’Opel démontre en effet que les constructeurs sont de plus en plus nombreux à lorgner sur ce marché que tous estiment prometteur.

À Bochum, en Allemagne, la firme a profité de la dernière conférence CAR Symposium pour révéler qu’une voiture tout électrique sortira de ses chaines de montage en 2017. Dénommée Ampera-e, ce véhicule proposé par Opel sera tout simplement un rival direct du Model-3 de Tesla prévu pour être disponible sur le marché en 2018.

Tarif abordable et performance raisonnable : les premiers arguments de l’Ampera-e

Selon toute vraisemblance, l’Ampera-e devrait être une déclinaison de la Bolt dévoilée par Chevrolet lors du CES 2016. Maison mère d’Opel, la firme américaine, non moins 3è constructeur mondial d’automobiles, envisage ainsi de séduire le marché avec sa dernière trouvaille.

Côté performance, l’on devine donc que celle de l’Ampera-e sera au moins équivalent à celle proposée par la Chevrolet Bolt. Ainsi, le véhicule sera doté d’une batterie proposant une autonomie étonnante de 320 kms pour un prix avoisinant les 30 000 dollars, hors taxes et autres bonus écologiques.

Volkswagen : vers une conduite autonome et une mobilité électrique en Europe


Le groupe Volkswagen multiplie significativement ses initiatives en matière d’écologie. Un mois seulement après avoir présenté, lors du Consumer Electronic Show (CES) deux véhicules 100% électriques, le constructeur se veut être LE leader européen de la transition énergétique. Le groupe prévoit en outre, de proposer d’ici 2020, 20 modèles de voitures hybrides rechargeables ou électriques.

VW electrique

Pour que l’Europe soit le « leadership technologique » du domaine de l’automobile

À Bruxelles, pendant la réception du Nouvel An, l’actuel président de Volkswagen Matthias Muller a appelé vers une collaboration étroite entre décideurs politiques européens et l’industrie de l’automobile. L’Europe, devrait, selon lui, ouvrir la voie dans le domaine de la numérisation, de la mobilité électrique et de la conduite autonome. Concrètement, pour le PDG, il s’agit d’une réclamation quant à une évolution des infrastructures et du cadre législatif notamment, l’extension du réseau de stations de recharge rapide pour les véhicules électriques de 150 kW.

20 modèles de voitures hybrides rechargeables ou électriques prévues en 2020

D’ici 2020, le constructeur Volkswagen prévoit de sortir 20 différents modèles de voitures hybrides rechargeables ou électriques. Pour le constructeur, la crise actuelle représente une opportunité à saisir pour « réaligner fondamentalement » le groupe. Il s’agit, selon le PDG de construire un « nouveau » et un « meilleur » Volkswagen. Le constructeur a également profité de l’occasion pour annoncer que désormais, les mesures d’émissions seraient uniquement prises en charge par des inspecteurs indépendants externes.

Le « Model 3 » Tesla sera dévoilé le 31 mars prochain


Le tant attendu « Model 3 » du constructeur Tesla sera finalement dévoilé au grand public le 31 mars prochain. Vendue à 35 000 dollars, cette voiture électrique sera la première de la marque à être dédiée à un public plus large. Côté production, elle commencera dès fin 2016 ou début 2017.

pilotage automatique tesla

Tesla entre dans la moyenne gamme

Si le constructeur américain Tesla s’est surtout fait connaître grâce aux voitures électriques de luxe, à l’instar du « Model S » ou encore du « Model X », il s’attaque aujourd’hui à un modèle destiné au plus grand public. Présenté officiellement le 31 mars prochain, le prix de la Tesla « Model 3 » est actuellement estimé à 35.000 dollars, aides gouvernementales déduites. Pour Tesla, habitué à proposer des voitures de luxe de 70.000 à 130.000 dollars, il s’agit d’une véritable révolution. Les premières livraisons prévues en 2017 seront en outre, produites dès fin 2016.

Tesla Model 3 Twitter

Tesla se veut être « rentable » en 2016

Tesla, le célèbre constructeur américain a annoncé le mercredi 10 février dernier, que cette année, la marque allait être rentable. Sans communiquer de chiffre exact, le représentant a également ajouté que cette année, il présenterait une trésorerie positive. Malgré ses idées novatrices et son parcours boursier exceptionnel, Tesla n’a jamais dégagé de profits. Pour améliorer ses ressources financières, le constructeur prévoit, de livrer 80.000 à 90.000 exemplaires de son SUV de luxe « Model X » et de sa berline « Model S » dont 16.000 dès ce premier trimestre. D’autant plus que le carnet de commandes pour son crossover à portes en « ailes de papillons » est déjà bien garni.

Renault veut développer sa première voiture électrique « low cost »


Le Président directeur général de Renault et Nissan : Carlos Ghosn a annoncé lors de l’inauguration de la première usine de Drac en Chine, début février, son désir de travailler avec l’entreprise chinoise Dongfeng, sur le développement d’une voiture électrique à moindre coût.

renault low cost

Renault : une expertise qui intéresse le gouvernement chinois

L’expertise du constructeur Renault intéresse fortement le gouvernement chinois. Parmi les premières conditions de l’implantation en Chine : la production au sein de sa nouvelle usine d’une voiture électrique. En 2017, le patron du constructeur français prévoit donc l’ industrialisation d’une nouvelle version de la Renault Fluence, mais griffée : Dongfeng. En effet en Chine, les aides gouvernementales : près 14.000 euros, ne sont obtenus qu’à l’achat d’une voiture électrique de marque chinoise. Et dans le pays, les véhicules électriques sont vendus à très bas prix : entre 4200 et 14.000 euros, aides gouvernementales incluses.

Carlos Ghosn : veut travailler sur une voiture électrique « low cost »

Étant donné la conception occidentale et le coût, il sera difficile de produire la Renault Fluence en Chine. Pour pouvoir réaliser son projet de voiture électrique « low cost », le constructeur devra choisir une voiture chinoise existante proche de sa vision et passer « une alliance », afin de pouvoir l’adapter aux normes fixées. Carlos Ghosn a en outre expliqué qu’il faudra que la base de coût ne tienne pas compte des aides gouvernementales.

Le PDG de Renault et Nissan est reconnu dans le secteur de l’automobile grâce à sa capacité à réduire considérablement ses coûts de production. Avec son savoir-faire il s’alliera le réseau de fournisseurs de qualité, travaillant à des prix compétitifs, disponibles dans le pays.

source: le figaro

Arrivée très prochainement des voitures électriques abordables avec plus d’autonomie


Les projets novateurs, toujours plus performants et moins chers fusent chez les constructeurs. Bolt chez General Motors et Model 3 chez Tesla, les utilisateurs pourront enfin bientôt profiter d’une voiture décidément plus autonome et au meilleur prix.

bolt5

Des modèles de voitures qui ne satisfont pas

L’autonomie est l’un des principaux obstacles qui freinent les utilisateurs pour l’achat d’une voiture électrique. Outre la capacité d’autonomie dépassant à peine de 100 à 200 km, les prix de vente ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le manque d’infrastructures de recharge décourage en outre, les automobilistes. Aujourd’hui, le modèle Tesla Model S reste la seule voiture 100 % électrique pouvant offrir une autonomie de 400 km et même plus, mais pour un coût avoisinant les 115 000 dollars.

Des modèles qui répondent plus aux besoins des utilisateurs

Grâce aux progrès technologiques des batteries et à la baisse considérable de leurs coûts, les constructeurs peuvent désormais proposer des voitures électriques plus performantes et moins chères. Chez le constructeur américain par exemple, la fin de l’année sera marquée par le lancement de sa nouvelle voiture Bolt, bénéficiant d’une autonomie de 300 km et vendue à seulement 30 000 dollars. De son côté, Tesla prévoit de dévoiler d’ici fin mars les esquisses de sa voiture économique Model 3, avec une commercialisation espérée en 2017.

La bataille pour la voiture électrique performante, mais populaire s’annonce passionnante. D’autant plus que début février, Renault-Nissan avait annoncé le développement d’un nouveau projet de voiture électrique à très faible coût.

Source: Le Devoir

Non aux idées reçues sur la voiture électrique


Même si la tendance est actuellement aux voitures écologiques électriques, un bon nombre d’utilisateurs hésitent encore à franchir le pas, par peur des idées reçues. Difficulté de trouver des bornes électriques, lenteur du temps de chargement, consommation d’énergie, autant de stéréotypes qui empêchent les usagers de se laisser totalement séduire par le concept.

Renault Zoe

Recharger sa voiture électrique

Trouver une borne électrique lorsque la voiture a besoin d’être rechargée : ce n’est pas si compliqué. Aujourd’hui, des sites de marques d’automobile électrique de référence proposent une carte à jour indiquant toutes les bornes présentes et disponibles aussi bien en France que dans toute l’Europe. De même pour le temps de chargement : les 8 000 prises rapides dispersées dans le monde permettent de charger jusqu’à 80 % de la batterie en à peine 30 minutes, le temps d’une petite pause-café.

Gérer l’énergie consommée

Rouler avec une voiture électrique, ce n’est pas forcément se servir de l’énergie nucléaire. De grandes marques de voiture offrent aujourd’hui aux utilisateurs la possibilité de souscrire à un abonnement à une compagnie d’électricité indépendante. L’électricité reçue provient donc de sources d’énergies parfaitement renouvelables. Quant à la consommation, des chargeurs bidirectionnels peuvent en outre, permettre à la batterie d’absorber les éventuels pics de consommation dans la maison et économiser ainsi facilement de l’énergie.

Aujourd’hui, la voiture électrique est au centre de toutes les attentions. Pratique, économique, mais surtout écologique, elle constitue la solution par excellence pour se déplacer sans qu’il y ait une répercussion négative sur l’environnement.

via Le Figaro

A Paris, la 2cv s’est faite électrifier


Aujourd’hui, une entreprise célèbre grâce à ses prestations d’escapade dans tous Paris sur une 2cv attire particulièrement l’attention grâce à sa « deux-deuche» à watts. Déjà en service dans les rues de la capitale, cette voiture allie style ancien et performance énergétique sous son capot. D’autant plus que dès juillet prochain en France, les voitures de collection (de plus de 25 ans d’âge) seront dans l’obligation de rester immobile pendant la semaine.

2cv electrique

La 2cv électrique

De couleur verte et portant le numéro 21, la 2cv elle aussi, rend hommage aux grandes causes environnementales, en devenant électrique. Actuellement en service dans les rues de Paris, cette 2 CV est équipée d’un moteur d’origine : Mia Electric de 21cv soit 16 kilowatts. Se rechargeant en à peine trois heures, le moteur offre une autonomie suffisante pour permettre de rouler en ville pendant 80 km. Se faisant désormais plus discrète : plus de son de crécelle des 2 cylindres ni de vibrations lors du passage de vitesses, cette 2cv s’affiche comme une solution écologique pour répondre aux interdictions de circulation des voitures anciennes, bientôt en vigueur.

Les voitures anciennes : obligées de rester au garage

En juillet 2016, les voitures de collections ne pourront plus circuler « librement » à Paris pendant la semaine. En effet, la mairie de Paris, à l’instar d’autres agglomérations européennes, a décidé d’interdire la circulation en semaine des modèles de voitures les plus âgées. Il faudra, pour les propriétaires attendre les week-ends pour sortir leurs autos.

Pour ceux qui veulent conduire leurs voitures anciennes, envers et contre tout, pendant la semaine, le recours à l’électricité peut constituer une bonne option. Même si la transformation se fait encore actuellement de manière artisanale, le concept de la voiture de collection propre commence tout juste à faire son chemin.

source: lemonde