Voiture électrique

Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'Automobile électrique et Hybride.
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles (prix du neuf et concepts) de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la Voiture Hybride, des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Wireless Parking Charge, le nouveau projet de Toyota


Alors que l’ère des voitures électriques n’en est encore qu’à ses débuts, le constructeur Toyota réalise déjà des essais d’un système de rechargement des batteries grâce à une technologie sans fil.

image : marketwatch

image : marketwatch

Le géant Toyota réalisera prochainement des tests d’un nouveau dispositif de charge des batteries de voitures électriques, fonctionnant avec la technologie sans fil. Si l’heure n’est pas encore à la commercialisation, il est évident pour le constructeur que cette innovation technologique sera importante et très pratique pour les utilisateurs de voitures électriques d’ici quelques années. Afin de s’assurer de la pertinence de ces essais, Toyota a mobilisé 3 Prius électriques. Trois points seront particulièrement étudiés par le constructeur japonais : le taux d’échec de la recharge lors d’un alignement imparfait du véhicule et de la borne, la facilité d’utilisation de la borne ainsi que la satisfaction des utilisateurs.

Le principe de la recharge sans fil est très simple : une bobine est enterrée sous l’aire de chargement, tandis qu’une autre est placée dans la voiture. Le chargement se fait alors par variation du champ magnétique entre ces deux bobines. Toutefois, il est important d’évaluer les risques de perte de transmission causés par un mauvais alignement de la voiture et des deux bobines. Pour cela, Toyota a modifié l’assistance au stationnement de la Prius : le conducteur de la voiture pourra désormais regarder l’écran de l’habitacle et voir la position de la bobine. Le positionnement du véhicule en fonction de celle de la bobine sera alors plus facile. Au cours de cette période d’essais, le constructeur japonais espère recueillir le maximum d’informations pour optimiser ce nouveau système de recharge et afin que ce dernier puisse être mis sur le marché dans les années à venir.

Kia présente son électrique Soul EV et deux hybrides à Chicago


Tout comme en 2013, Le constructeur coréen Kia sera la vedette du salon de Chicago. Il présente trois nouveaux bijoux. L’un d’entre eux est 100 % électrique.

Le constructeur ne s’est pas fait attendre. Kia a dévoilé le Soul EV, qui représente la marque dans le segment des voitures à zéro émission. Son autonomie devrait se situer entre 120 et 160 kilomètres, grâce à une batterie mêlant la technologie lithium-ion et polymère.

Soul EV

Kia Soul EV

Pour accompagner le développement de ce véhicule, KIA a également annoncé le lancement du système UVO, qui offre aux utilisateurs de véhicules électriques des applications pour smartphones. Grâce à ces applications, le conducteur peut repérer par exemple les points de recharge les plus proches en fonction de la localisation géographique du GPS, et également connaître le niveau de charge de la batterie lors du branchement.

Sur une prise de 120 Volts, la batterie met 24 heures à se recharger entièrement après avoir été vidée. Sur une prise de 240 Volts, cette durée est ramenée à 5 heures de temps. Mieux encore, la batterie de la voiture devrait être à plus de 80 % de sa charge en une demi-heure environ, si le branchement s’effectue sur une prise haute performance de 50 kW.

recharge electrique Kia

Selon certaines sources, Kia s’apprêterait à commercialiser le Soul EV à partir de l’automne qui vient. Toutefois, ce sera uniquement au marché canadien d’en profiter dans un premier temps, en attendant les décisions du constructeur.

À part le Soul EV, Kia a également présenté le modèle Niro, ainsi que la berline Optima. Il est important de rappeler au passage que ces deux véhicules sont hybrides, ce qui semble renforcer l’engagement de Kia dans la construction de véhicules verts.

Nissan vient d’installer sa 1000e borne à charge rapide


Nissan n’en finit pas d’aligner les records : après avoir dépassé les 100 000 ventes du modèle Leaf dans le monde entier, le constructeur japonais vient d’atteindre le cap des 1000 bornes de recharge rapide CHAdeMO sur le sol européen.

Nissan 10 minutes charger

Le Royaume-Uni vient de recevoir la 1000e borne de recharge électrique rapide installée par Nissan. En collaboration avec un spécialiste local en énergie propre, Ecotricity, Nissan vient d’ajouter à son réseau déjà important 195 nouvelles bornes électriques sur le sol britannique, ce qui constitue un réel atout pour les usagers qui désirent traverser les grandes villes sans accrocs. Le directeur de la filiale électrique chez Nissan, Jean-Pierre Diemaz a affirmé qu’il s’agissait d’une étape très importante pour le secteur de la mobilité verte dans la mesure où les utilisateurs de Nissan zéro émission pourront ainsi augmenter leurs trajets grâce à ces infrastructures. En effet, ce type de bornes permet à un possesseur de Nissan LEAF de recharger les batteries de son auto à 80 % en seulement une demi-heure.

En France, le nombre de bornes installées par la marque est également en constante hausse : 107 bornes sont aujourd’hui répertoriées dans l’Hexagone, dans le cadre de plusieurs partenariats. De nombreux corridors ont d’ailleurs été mis en place en ce qui concerne ces plateformes de recharge rapide, comme en IDF, entre Rennes et Nantes ou encore sur la Côte d’Azur ou en Alsace. Il sera possible désormais de parcourir plusieurs kilomètres sur les routes françaises avec une voiture électrique Nissan sans craindre une panne de courant. Par exemple, les Alsaciens peuvent rouler et retrouver des bornes de recharge à moins de 40 kilomètres de route, étant donné qu’il y en a en Moselle, à Mulhouse, à Colmar, à Illkirch-Graffenstaden, à Strasbourg et à Haguenau.

Possible fin de l’aventure pour la Fluence ZE en Europe


D’après les rumeurs, l’on assisterait à la fin de la production en Europe de la pionnière des voitures électriques chez Renault, la Fluence ZE. Il paraît que la firme va procéder à la fermeture de la ligne de production de l’usine en Turquie.

Renault-Fluence

Un chapitre qui se clôt avec Better Place

Rien n’est officiel, mais de nombreux médias étrangers ont relayé l’affaire, notamment sur internet. Pour rappel, c’est en 2011 que la Renault Fluence ZE a été lancée, de manière à assurer l’offre vis-à-vis du projet de Better Place. En effet, cette dernière avait comme projet de mettre sur le marché des voitures électriques avec des forfaits au kilomètre, tout comme sur le marché de la téléphonie mobile. Dans la mesure où Better Place a déposé le bilan au mois de mai 2013, l’on peut peut-être en déduire que les deux évènements sont liés l’un à l’autre.

Des ventes au ras du plancher en 2013

En Europe, la Fluence ZE n’a pas eu l’effet escompté. Au milieu d’une pléiade de voitures électriques sur le marché, la Renault électrique n’a réalisé par exemple que 18 ventes en France en 2013. Et pourtant, il y eut des moments où la Fluence ZE était sous les feux des projecteurs comme lors du Festival de Cannes ou encore pendant le sommet de la Terre de Rio. À cause de ces chiffres peu reluisants, il se peut que l’usine de Bursa en Turquie ne produise désormais plus que la Renault Fluence à moteur thermique.

Qu’en sera-t-il demain ?

Il faut savoir également que la Fluence ZE de Renault est également produite et assemblée en Corée, sous le nom de Samsung SM3 ZE. Théoriquement, cette production devrait se poursuivre, le marché coréen étant indépendant et différent de celui de l’Europe. Par ailleurs, le constructeur français Renault aura à assurer le SAV de tous les modèles.

Les adaptateurs de charge de Tesla rappelés et modifiés par OTA


Tesla vient de rappeler discrètement 29 000 adaptateurs de charge qui présentent une anomalie pouvant causer une surchauffe.

tesla motors

Des risques de surchauffe lors de la recharge

Dans un communiqué, le constructeur américain de voitures électriques a affirmé que des risques de surchauffe de l’adaptateur 14-50 — un module proposé en option pour la version S— étaient à prévoir lors de la charge du véhicule. Ce module a pour rôle de permettre aux utilisateurs de charger leur véhicule sur du 240 Volts. Il précise que la surchauffe pourrait causer la fonte de certaines composantes tels le cordon, la prise secteur et que si un arc électrique se formait, les risques d’incendie ne sont pas à exclure.

Une mesure purement préventive, selon Tesla

Tesla tient à rassurer ses clients : il ne s’agit que d’une mesure de prévention, et le rappel était facultatif dans la mesure où une mise à jour à distance ou On The Air a déjà été faite pour résoudre le problème. Plus concrètement, cette mise à jour devrait réduire de 25 % la puissance de charge de l’adaptateur, dans le cas où une anomalie serait détectée lors du temps de chargement. Selon Tesla, cette opération a permis de résoudre le problème dans son intégralité, et que le correctif a déjà été appliqué pour 99 % des voitures Tesla en circulation.

L’échange avec le Nema 14-50 sera gratuit

Par ailleurs, Tesla a également annoncé que son adaptateur Nema 14-50 a également été amélioré grâce à l’adjonction d’un capteur thermique qui permet d’anticiper tout risque de surchauffe. D’après les déclarations du constructeur, l’échange serait gratuit et prévu dans quelques semaines.

2014, une année faste pour la Nissan Leaf


La Leaf, la citadine électrique de Nissan devrait se porter à merveille cette année d’après les prédictions du patron du groupe.

Nissan Leaf

Vendre 50 000 unités

Nissan, le constructeur japonais se montre plus ambitieux que jamais concernant l’avenir de sa petite électrique compacte Leaf. Le patron du groupe, Carlos Ghosn a annoncé quelques heures avant l’ouverture ce 14 janvier du salon automobile de Détroit que cette citadine est partie pour vivre une année faste. Le partenaire de la firme française Renault prévoit d’écouler d’ici décembre plus de 50 000 Nissan Leaf aux États-Unis, soit l’équivalent de 4000 voitures vendues mensuellement.

Nissan veut accélérer

À croire les déclarations de Carlos Ghosn, l’on pourrait dire que l’industriel japonais veut accélérer et renforcer son positionnement sur le marché des VE. Le patron de Nissan s’attend alors à un doublement de ses ventes américaines dans les années à venir. En 2013 déjà, la firme a vendu quelque 22 610 Nissan Leaf. Les objectifs avancés par M Ghosn pour l’exercice 2014 sont donc l’équivalent des résultats 2011 et 2012 réunis. Force est en effet de reconnaître que ce modèle a connu des débuts poussifs.

Des modèles améliorés

Le constructeur japonais affirme que les moyens en sa possession lui permettront d’atteindre ses objectifs annuels. La firme a apporté des améliorations à la finition de la carrosserie de la Nissan Leaf pour mieux répondre aux besoins de ses clients. M Gohsn a confié que ces investissements vont se ressentir sur le prix de ce véhicule électrique affiché en hausse de 180 euros en ce début d’année. Toutefois, l’industriel rassure que cette augmentation est négligeable vu la baisse de tarif de 6 400 USD appliquée en 2013.

Source

Ford C-Max Solar Energi, l’Américain Ford mise sur l’énergie solaire


Le concept Ford C-Max Energi sera certainement la principale attraction du salon CES qui se tient à Las Végas cette semaine.

C-Max Energi

Ford C Max

Ford C-Max Solaire

Ford C-Max Solar Energi

La nouvelle Ford C-Max Energi

Le constructeur automobile basé à Détroit profitera du salon CES – une manifestation consacrée à l’électronique – se tenant du 6 janvier 2014 au 14 janvier 2014 à Los Angeles pour présenter la Ford C-Max Solar Energi qui n’est autre que la nouvelle version de son modèle Ford C-Max Energi faisant déjà le bonheur des automobilistes américains. Ce concept hybride a la particularité d’avoir à son bord des accumulateurs pouvant être rechargés via l’énergie solaire.

Des plaques solaires sur le toit

Les informations publiées sur la toile permettent de savoir que la nouvelle Ford C-Max porte sur son toit 1,5 mettre carré de panneaux photovoltaïques huit fois plus performants qu’un système de recharge classique fonctionnant à l’énergie solaire. Les cellules solaires du dispositif sont équipées de lentilles de Fresnel. Ces dernières s’orientent automatiquement dans le sens du rayonnement du soleil augmentant ainsi la quantité d’énergie accumulée.

Une journée d’ensoleillement

Avec ce système, la firme américaine estime que la voiture électrique peut réaliser 75 % de ses trajets sans devoir recharger ses accus sur le réseau électrique. L’industriel américain reconnaît cependant que le recours à une infrastructure de recharge fonctionnant à l’énergie électrique s’avère encore incontournable à l’heure qu’il est, même si la charge obtenue après une journée entière passée au soleil s’élève à 8 KWh. Il faut par ailleurs noter que le concept car de Ford offre le même niveau de consommation que la C-Max Energi. À savoir également que ce véhicule dispose d’une autonomie de 34 kilomètres en tout électrique.

images: autoexpress.co.uk

Groupe Bolloré : 1400 bornes de rechargement pour Londres


Le groupe Bolloré s’engage dans un partenariat établi avec la mairie de Londres pour le renforcement des infrastructures de rechargement pour les voitures électriques.

crédit image : excel-london.co.uk

crédit image : excel-london.co.uk

Mise en place de 1 400 bornes

Ce projet consiste en l’installation par IER, la succursale du groupe français Bolloré de quelque 1 400 bornes de rechargement destinées aux accumulateurs des voitures électriques utilisées dans les rues londoniennes. Il faut noter que cette initiative de l’entreprise bretonne cadre parfaitement avec l’engagement de la municipalité à implanter à travers les quartiers de la ville un millier de points de rechargements pour VE.

Plus de 300 sites visés

Les autorités de la capitale anglaise ont tenu à préciser que le projet s’inscrit dans le cadre du déploiement des infrastructures de recharge pour voitures électriques dans le Grand Londres. Ce réseau a pour nom : Source London. Les initiateurs du programme précisent que quelque 300 sites seront concernés. La Mairie confie en effet que les endroits abritant des commerces, les parkings, les centres hospitaliers seront privilégiés pour la mise en place de ces infrastructures. Ces dernières seront disponibles au début du deuxième trimestre de l’année prochaine.

Autolib s’exporte outre-Manche

Le partenariat signé entre la firme française et la structure britannique prévoit la mise en place dans la capitale londonienne d’un dispositif d’exploitation de véhicules fonctionnant à l’énergie électrique à l’instar d’Autolib à Paris. Le programme prévoit outre l’installation des infrastructures de recharge, la fourniture des voitures électriques destinées à l’usage public, les équipements nécessaires au fonctionnement des véhicules. La succursale anglaise de Bolloré tâchera de gérer tout ce qui est abonnement. Cette société s’occupera également de la gestion des rechargements des batteries. Par ailleurs, IER assurera les services après-vente.

source

Un homme se fait arrêter pour avoir rechargé sa Leaf


Le monde ne serait-il pas encore prêt pour le changement ? Un père de famille s’est fait arrêter aux États-Unis, pour avoir rechargé sa voiture électrique.

nissan-leaf

Ce n’est pas toujours facile d’avoir une voiture électrique alors que la grande masse en est encore à l’énergie pétrolière. Un père de famille qui vit dans l’État de Géorgie en a récemment fait l’amère expérience. Kaveh Kamooneh, en attendant la fin du cours de tennis de son fils décide de brancher son auto à une prise de courant afin d’en recharger la batterie. Aux Etats-Unis, tout autant qu’en Europe, les points de recharges dédiés ne sont en effet pas encore assez nombreux pour permettre un approvisionnement d’énergie improvisé.

À son retour, quel ne fut pas l’étonnement de M. Kamooneh de voir un agent de police qui l’attendait près de sa voiture ! Ce dernier lui notifie alors qu’il est accusé de vol… d’électricité. D’après les dires de l’agent de police, il aurait indûment profité de prise de courant située à proximité de l’école de son fils. Ce jour-là, Kaveh Kamooneh peut tout de même repartir libre après s’être fait admonester par l’agent.

La police vient toutefois quelques jours après pour l’arrêter et le placer en détention pendant quinze heures dans la prison du comté de Delkalb. Pour cause, l’agent de police qui a surpris la voiture branchée à une prise aurait décidé de poursuivre son propriétaire, pour vol d’électricité, car il n’a pas obtenu l’autorisation de l’école pour utiliser la prise électrique. Cette opération de recharge n’aurait coûté qu’environ 5 cents à l’école propriétaire, mais l’agent de police est resté intransigeant, soutenant qu’un vol était un vol.

source : tomsguide.fr

Renault Kangoo Z.E, lauréate du prix de la mobilité durable


La marque au losange est à l’honneur. La Kangoo ZE s’est vue décerner par le journal outre-Rhin Transport le trophée européen de la mobilité durable.

Renault Kangoo ZE

La meilleure d’Europe

Le kangoo ZE, modèle utilitaire électrique de Renault a été reconnu comme le véhicule offrant le plus de solutions de mobilité durable aux automobilistes du vieux continent. Concourant dans la catégorie des moins de 6,5 tonnes, elle est la première voiture fonctionnant entièrement à l’énergie électrique à gagner ce trophée distribué deux fois par an. Les voitures alignées pour ce concours ont été évaluées selon trois critères : l’économie d’énergie, l’implication du modèle dans la préservation de l’écosystème et la responsabilité sociale.

Une reconnaissance

Ce prix récompense les efforts entrepris par le groupe français pour la mise en place d’alternatives de mobilité durable pour les automobilistes. Le modèle de Renault représentant 80 % du marché français des véhicules entièrement électriques avec 3 500 lots vendus entre janvier et octobre 2013 séduit également les consommateurs de l’autre côté du Rhin. La Kangoo ZE est affichée au tarif hors taxes de 14 000 euros après déduction du bonus écologique et hors accumulateurs.

Deux fois couronnée

Le constructeur automobile français accumule les trophées avec son modèle électrique Kangoo ZE. Ce dernier a déjà reçu il y a quelques semaines le Prix Auto Environnement MAAF Édition 2013 dans la catégorie Véhicule utilitaire léger. Cette compétition récompense les industriels du secteur pour les efforts qu’ils entreprennent pour développer des technologies innovantes destinées à l’industrie de l’automobile. Ces consécrations témoignent de l’intérêt que portent les consommateurs à l’utilitaire électrique le plus vendu en Europe — écoulée à 10 000 exemplaires depuis sa commercialisation en 2011.

Source : Renault

Liens commerciaux
Voiture Electrique
Recevoir l'Actualité par email


Liens commerciaux
Page Fan
RECHERCHE