Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'Automobile électrique et Hybride.
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la Voiture Hybride, des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Arrivée très prochainement des voitures électriques abordables avec plus d’autonomie


Les projets novateurs, toujours plus performants et moins chers fusent chez les constructeurs. Bolt chez General Motors et Model 3 chez Tesla, les utilisateurs pourront enfin bientôt profiter d’une voiture décidément plus autonome et au meilleur prix.

bolt5

Des modèles de voitures qui ne satisfont pas

L’autonomie est l’un des principaux obstacles qui freinent les utilisateurs pour l’achat d’une voiture électrique. Outre la capacité d’autonomie dépassant à peine de 100 à 200 km, les prix de vente ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le manque d’infrastructures de recharge décourage en outre, les automobilistes. Aujourd’hui, le modèle Tesla Model S reste la seule voiture 100 % électrique pouvant offrir une autonomie de 400 km et même plus, mais pour un coût avoisinant les 115 000 dollars.

Des modèles qui répondent plus aux besoins des utilisateurs

Grâce aux progrès technologiques des batteries et à la baisse considérable de leurs coûts, les constructeurs peuvent désormais proposer des voitures électriques plus performantes et moins chères. Chez le constructeur américain par exemple, la fin de l’année sera marquée par le lancement de sa nouvelle voiture Bolt, bénéficiant d’une autonomie de 300 km et vendue à seulement 30 000 dollars. De son côté, Tesla prévoit de dévoiler d’ici fin mars les esquisses de sa voiture économique Model 3, avec une commercialisation espérée en 2017.

La bataille pour la voiture électrique performante, mais populaire s’annonce passionnante. D’autant plus que début février, Renault-Nissan avait annoncé le développement d’un nouveau projet de voiture électrique à très faible coût.

Source: Le Devoir

Non aux idées reçues sur la voiture électrique


Même si la tendance est actuellement aux voitures écologiques électriques, un bon nombre d’utilisateurs hésitent encore à franchir le pas, par peur des idées reçues. Difficulté de trouver des bornes électriques, lenteur du temps de chargement, consommation d’énergie, autant de stéréotypes qui empêchent les usagers de se laisser totalement séduire par le concept.

Renault Zoe

Recharger sa voiture électrique

Trouver une borne électrique lorsque la voiture a besoin d’être rechargée : ce n’est pas si compliqué. Aujourd’hui, des sites de marques d’automobile électrique de référence proposent une carte à jour indiquant toutes les bornes présentes et disponibles aussi bien en France que dans toute l’Europe. De même pour le temps de chargement : les 8 000 prises rapides dispersées dans le monde permettent de charger jusqu’à 80 % de la batterie en à peine 30 minutes, le temps d’une petite pause-café.

Gérer l’énergie consommée

Rouler avec une voiture électrique, ce n’est pas forcément se servir de l’énergie nucléaire. De grandes marques de voiture offrent aujourd’hui aux utilisateurs la possibilité de souscrire à un abonnement à une compagnie d’électricité indépendante. L’électricité reçue provient donc de sources d’énergies parfaitement renouvelables. Quant à la consommation, des chargeurs bidirectionnels peuvent en outre, permettre à la batterie d’absorber les éventuels pics de consommation dans la maison et économiser ainsi facilement de l’énergie.

Aujourd’hui, la voiture électrique est au centre de toutes les attentions. Pratique, économique, mais surtout écologique, elle constitue la solution par excellence pour se déplacer sans qu’il y ait une répercussion négative sur l’environnement.

via Le Figaro

A Paris, la 2cv s’est faite électrifier


Aujourd’hui, une entreprise célèbre grâce à ses prestations d’escapade dans tous Paris sur une 2cv attire particulièrement l’attention grâce à sa « deux-deuche» à watts. Déjà en service dans les rues de la capitale, cette voiture allie style ancien et performance énergétique sous son capot. D’autant plus que dès juillet prochain en France, les voitures de collection (de plus de 25 ans d’âge) seront dans l’obligation de rester immobile pendant la semaine.

2cv electrique

La 2cv électrique

De couleur verte et portant le numéro 21, la 2cv elle aussi, rend hommage aux grandes causes environnementales, en devenant électrique. Actuellement en service dans les rues de Paris, cette 2 CV est équipée d’un moteur d’origine : Mia Electric de 21cv soit 16 kilowatts. Se rechargeant en à peine trois heures, le moteur offre une autonomie suffisante pour permettre de rouler en ville pendant 80 km. Se faisant désormais plus discrète : plus de son de crécelle des 2 cylindres ni de vibrations lors du passage de vitesses, cette 2cv s’affiche comme une solution écologique pour répondre aux interdictions de circulation des voitures anciennes, bientôt en vigueur.

Les voitures anciennes : obligées de rester au garage

En juillet 2016, les voitures de collections ne pourront plus circuler « librement » à Paris pendant la semaine. En effet, la mairie de Paris, à l’instar d’autres agglomérations européennes, a décidé d’interdire la circulation en semaine des modèles de voitures les plus âgées. Il faudra, pour les propriétaires attendre les week-ends pour sortir leurs autos.

Pour ceux qui veulent conduire leurs voitures anciennes, envers et contre tout, pendant la semaine, le recours à l’électricité peut constituer une bonne option. Même si la transformation se fait encore actuellement de manière artisanale, le concept de la voiture de collection propre commence tout juste à faire son chemin.

source: lemonde

Hydro-Québec, PSA Peugeot Citroën et Exagon Motors créent une co-entreprise


La création d’une coentreprise entre Hydro-Quebec, PSA Peugeot Citroën, Exagon Motors ainsi que Investissement Québec a été annoncée à Davos, à l’occasion du dernier forum économique mondial. La coentreprise se spécialisera dans la fabrication de composants destinés aux véhicules électriques haute performance.

hydroquebec peugeot exagon

La coentreprise bénéficie de nombreux financements

La coentreprise de la filiale IndusTech avec d’autres acteurs importants du marché automobile comme PSA Peugeot Citroën et Exagon Motors permettra la fabrication de composants spécifiques pour voitures électriques performantes. Pour favoriser le développement du projet, Hydro-Québec investira la somme de 4 millions de dollars. De leurs côtés, les gouvernements du Canada et du Québec accorderont un prêt d’un montant de 6 millions de dollars à la coentreprise + une « prise de participation » d’une valeur de 10 millions $ (total 20 millions de dollars).

Une coentreprise très avantageuse

Pour le ministre québécois de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, cette initiative donne l’occasion au pays, notamment à la filière des voitures électriques, de profiter d’une expertise de pointe avec des acteurs majeurs du secteur mondial de l’automobile. L’ensemble du pays pourra en outre, jouir d’importantes retombées économiques. En effet, PSA Peugeot Citroën mettra à disposition de la coentreprise son expertise dans l’intégration de ces composants. Il deviendra de ce fait, lors de la diffusion des produits sur le marché mondial, le principal client. L’entreprise française Exagon Motors, quant à elle, partagera ses compétences aussi bien dans la mise en œuvre des chaînes de traction électrique que dans le développement des plateformes technologiques.

Pour la filiale d’Hydro-Québec TM4, cette coentreprise constitue une opportunité idéale pour développer le domaine de la motorisation électrique dans le pays.

« Le premier mandat de la coentreprise, dont les travaux se dérouleront au Québec, sera de réaliser une étude de préfaisabilité estimée à 30,8 millions de dollars », selon le journal Les Affaires.

A quand une première voiture électrique made in Québec ?

La voiture de sport électrique Roadster Pariss, commercialisée en 2017 ?


Construite par la société Pariss, installée dans le Nord-Pas-de-Calais, la voiture de sport électrique Roadster Pariss séduit. Bénéficiant de financements d’investisseurs aussi bien étrangers que publics et récemment de la Banque publique d’investissement ou BPI, son lancement est programmé pour 2017. Comme toutes les voitures de sport, le Roadster Pariss allie design et puissance.

pariss

En vente en 2017 ?

Damien Biro, le constructeur du fameux Roadster Pariss prévoit, pour 2017, la production de 30 voitures électriques à commercialiser auprès du grand public. Si la commercialisation avait était programmée pour 2015, elle a dû être retardée au vu de l’implication des nouveaux partenaires. Grâce à l’apport de ses nouveaux collaborateurs, Damien Biro compte « apporter une plus grande technicité » au véhicule. Dix véhicules d’entreprises seront en outre, produits dans le courant de cette année.

pariss1

pariss2

pariss3

Rouler à 100 km/h en seulement 3,7 secondes

Portée par deux moteurs électriques d’une puissance totale de 180 kW, le Roadster Pariss atteint les 100 km/h en seulement 3,7 secondes. Fabriquée avec des composants ultras légers et arborant un châssis monocoque en carbone, cette voiture de sport électrique ne pèse que 800 kg sur la balance. Avec un centre de gravité bas et une répartition optimale des masses, le véhicule offre, aussi bien sur circuit que sur la route, un comportement routier et des sensations exceptionnelles.
La voiture électrique calaisienne : Roadster Pariss sera vendu en 2017, à un prix avoisinant les 80 000 €. L’entreprise Pariss est aujourd’hui la seule à proposer un Roadster électrique sur le marché international.

pariss interieur

Source: La Voix du Nord

Hyundai IONIQ : photos et caractéristiques techniques dévoilées


La célèbre marque sud coréenne vient de dévoiler une vidéo, plusieurs images et quelques informations supplémentaires sur son nouveau modèle de voiture électrique et hybride qui viendra concurrencer directement la Toyota Prius. Pour se démarquer sur le marché des voitures vertes, le constructeur mise sur rien de moins que 3 modèles : une version hybride, une hybride rechargeable et une 100% électrique. Gare à vous Prius, Leaf ou Bolt de ce monde…

Zoom sur cette nouvelle révolution technologique de la marque Hyundai : la IONIQ.

IONIQ 5

Au-delà des stéréotypes

Pour la marque Hyundai : IONIQ est la nouvelle voiture qui brisera assurément les stéréotypes de l’hybride. La preuve ? Sous son capot, cette voiture offira un moteur électrique, hybride rechargeable, et un modèle hybride : une véritable révolution dans le domaine de l’automobile. Alimenté par une batterie à lithium-ion polymère installée sous les sièges arrière, le moteur électrique de 43.5 chevaux est couplé à un 1.6 litre GDI, 4 cylindres de 103 chevaux.

Cette voiture pourra en outre, se propulser jusqu’à une vitesse de 120 km/h, en étant en mode 100 % électrique. Avec une puissance combinée de 141 chevaux, la IONIQ s’offre une boîte de vitesses automatiques robotisée avec 6 rapports à double embrayage. Selon Hyundai, il s’agira surtout d’améliorer considérablement l’agrément de conduite.

IONIQ 1

IONIQ 2

Des systèmes d’assistances pratiques

Pour aider au mieux les conducteurs, la marque Hyundai équipe sa nouvelle voiture d’un système de freinage d’urgence entièrement autonome, de régulateurs de vitesse intelligents, de capteur radar pour maintenir une distance et une vitesse constante, mais également d’un système d’alerte de franchissement de lignes involontaire. Côté avantage info-divertissement, la IONIQ est, en outre, livrée avec un écran sept pouces.

Le public pourra découvrir officiellement ce nouveau bijou de la marque Hyundai lors du prochain Salon de Genève, en mars prochain. D’autres détails techniques y seront sans doute, également révélés.

IONIQ 3

IONIQ 4

Détroit 2016 : General Motors révèle plus de détails sur sa chevrolet Bolt EV 2017


Il aura fallu attendre le fameux Salon de Détroit pour obtenir davantage d’informations techniques sur la nouvelle voiture électrique du groupe américain General Motors. Performante et nettement plus abordable, le groupe vise, à travers cette nouvelle création, un succès de masse.

chevrolet bolt

Une belle puissance de 200 chevaux

Sous son capot, cette nouvelle voiture électrique de la marque Chevrolet arbore un moteur électrique de 266 lb-pi de couple et de 200 chevaux. Côté performance, il faut à ce modèle de voiture électrique au moins 7 secondes pour atteindre les 0 à 60 mph : 96 km/h, avec une vitesse de pointe de 145 km/h.

La Chevrolet Bolt du groupe General Motors est équipée d’une batterie au lithium-ion à conditionnement thermique actif lui offrant une autonomie de 320 km, entièrement chargée. Garantie 8 ans, pour près de 161.000 km, cette batterie de 60 kWh couvre la totalité du plancher du véhicule. Elle s’étend de l’avant-pied à la banquette arrière de l’auto. Le poids total de la batterie atteint, les 435 kg.

bolt2

Un prix vraiment abordable

GM s’attend à vivre un « véritable succès de masse » grâce au concept de sa nouvelle voiture. En effet, lors de sa présentation, Mary Barra, la PDG du groupe General Motors décrit la Chevrolet Bolt EV 2017 comme étant le premier véhicule offrant un prix abordable et une autonomie enfin intéressante. Cette nouvelle Chevrolet Bolt coutera 30 000 dollars, aides gouvernementales déduites.

Le chargeur de 7,2 kW est livré en option. Il se branchera sur une prise supportant 240V et permettra, en outre, de recharger entièrement la voiture, en près de 9 heures.

bolt3

bolt4

bolt5

bolt6

bolt7

bolt8

bolt9

bolt10

Vidéos :

FFZERO1 : la super voiture électrique de Faraday Future dévoilée au CES 2016


La super voiture de Faraday Future, baptisée FFZERO1 concept a été dévoilée dans le cadre du CES 2016 à Las Vegas. Voiture au design très futuriste et aérodynamique, elle est dotée d’une puissance de 1 000 chevaux et d’un châssis modulable.

Faraday Future 1

Faraday Future 2

Faraday Future 3

Faraday Future 4

La FFZERO1 : super voiture électrique sportive

C’était ce 4 janvier dernier, en marge du CES 2016 (Consumer Electric Show) de Las Vegas que Faraday Future dévoilait au grand public la FFZERO1. Super voiture électrique aux allures de voiture hypersportive tout droit sortie d’un jeu vidéo, elle a été dessinée dans un souci d’optimisation de l’aérodynamisme par Richard Kim à qui l’on doit déjà la i3 et i8 de BMW. La voiture n’est dotée que d’une place située dans un cockpit recouvert d’un toit de verre dans lequel on peut apercevoir un habitacle en fibre de carbone, entièrement personnalisable et connecté. Et comme dans les voitures de formule1, il y a un casque destiné à fournir de l’eau et de l’oxygène au conducteur ainsi qu’un soutien pour la tête et le cou.

Faraday Future 5

Faraday Future 6

Faraday Future 7

Faraday Future 8

Une super voiture de 1 000 chevaux modulable

Côté performance, la FFZERO1 est équipée de quatre moteurs électriques qui génèrent 1 000 chevaux de puissance, permettant de passer les 100 km/h en 3 s pour une vitesse de pointe de plus de 325 km/h. Son point fort réside dans son châssis modulable qui influe sur la conduite et la puissance en fonction du nombre et de la taille des batteries qui reste à ce jour un mystère. Et selon les besoins, elle pourra devenir une deux ou quatre roues motrices en modifiant la position du moteur. Ce concept car sera-t-il un jour produit pour le public ? Aucune information n’a filtré à ce sujet.

Faraday Future 9

Faraday Future 10

Volkswagen BUDD-e : le combi en mode électrique et ultraconnecté


Pour son nouveau concept-car électrique, Volkswagen s’inspire du mythique COMBI et réalise une véritable révolution en terme d’autonomie avec 533 km promis. Et modernisation oblige, la voiture est ultraconnectée.

Volkswagen BUDD-e 1

Volkswagen BUDD-e 2

Une voiture électrique longue distance d’une autonomie de 533 km

BUDD-e, c’est le nom du tout nouveau prototype de voiture électrique que la firme allemande Volkswagen a dévoilé tout récemment au salon CES 2016 à Las Vegas. Ce n’est autre que la version électrique et ultraconnectée du fameux Combi des années 60 et 70. Elle promet une révolution en terme d’autonomie, car si actuellement, les voitures électriques déjà présentes sur le marché ont une autonomie moyenne d’environ 150 km (sauf Tesla), le BUDD-e annonce pas moins de 533 km. Les constructeurs affirment que c’est un nouveau concept de voiture électrique longue distance et qui peut se recharger à 80 % en seulement 30 minutes. Pour cela, le BUDD-e est équipé de deux moteurs électriques et de batteries de 101 kWh placées sous l’intégralité du plancher.

Volkswagen BUDD-e 3

Volkswagen BUDD-e 4

BUDD-e : une voiture ultraconnectée et futuriste

Véritable vitrine technologique de demain, le BUDD-e de Volkswagen est entièrement connecté et intelligent. Dans l’habitacle au design sobre et futuriste, tout est modernisé et mis à l’ère du numérique jusqu’aux poignées des portières et aux rétroviseurs qui ont été remplacés par une reconnaissance vocale et gestuelle ainsi que par des caméras. Par ailleurs, le tableau de bord traditionnel a été délaissé en faveur de surfaces tactiles et de capteurs capables d’interagir avec d’autres objets connectés, notamment ceux de la maison. En prime, la voiture peut servir de boîte aux lettres mobile grâce à un tiroir prévu à cet effet à l’arrière du véhicule.

Volkswagen BUDD-e 5

Volkswagen BUDD-e 6

Volkswagen BUDD-e 7

Volkswagen BUDD-e 8

Volkswagen BUDD-e 9

La chinoise NextEV à la conquête du marché des véhicules électriques


Dans le cadre de son projet de production de véhicules électriques, NextEV fait actuellement le buzz avec le recrutement de profils de talents tels que Padmasree Warrior. La société compte s’attaquer en priorité à un marché qui est déjà le cheval de bataille de plusieurs grandes enseignes, celui de la Chine.

NextEV

NextEV ne lésine pas sur les moyens pour conquérir le marché des voitures électriques

Pour mettre toutes les chances de son côté et couronner de succès son projet, la société shangaïenne NextEV a fait appel à de brillantes personnalités comme Martin Leach et Padmasree Warrior. Forte d’une expérience chez Cisco, Motorola et Microsoft, cette dernière compte désormais donner une priorité au marché des voitures électriques en Chine. Là-bas, ces véhicules sont en effet considérés comme une réponse à la lutte contre la pollution de l’air, problème majeur dans plusieurs grandes villes chinoises.

Selon NextEV, son véhicule sera donc une supervoiture de 1 360 chevaux dont le prix ne fera que la moitié de celui de son concurrent Tesla. Sur le milliard de dollars que NextEV espère trouver pour financer son projet, 500 millions ont déjà été levés.

La Chine : un marché de taille très convoité

Tout comme NextEV, des entreprises telles que Faraday Future, Fisker ou encore BYD se sont déjà lancé à la conquête du marché chinois des voitures électriques. Toutefois, ce n’est pas une entreprise facile, comme en témoigne l’expérience de Qoros, qui a vu ses partenaires israéliens se retirer après un investissement de 650 millions de dollars, la firme n’ayant vendu au bout du compte que 7 000 véhicules.

Source: Le Temps

Liens commerciaux
Voiture Electrique
Recevoir l'Actualité par email


Liens commerciaux
Page Fan
RECHERCHE