Voiture électrique

Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'Automobile électrique et Hybride.
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles (prix du neuf et concepts) de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la Voiture Hybride, des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Voiture électrique : le crossover Tesla Model X attendu en 2015


Le constructeur américain Tesla ne dit pas tout, mais il livre quand même quelques éléments d’information sur son futur tout-terrain, le Telsa Model X.

Tesla Motors Model X

Un 4×4 haut de gamme

Le prochain modèle de voiture électrique de la marque américaine Tesla sera un 4×4. Ce crossover connu pour le moment sous le nom de Tesla Model X revendique une place dans la catégorie des tout-terrain hauts de gamme. Annoncé à un prix culminant à 80 000 dollars sur le marché des États-Unis, ce véhicule devrait être proposé autour des 80 000 euros pour les amateurs de voitures vertes dans les pays du vieux continent.

tableau bord model X

Deux moteurs électriques

Le constructeur américain confie par l’intermédiaire de son PDG, Elon Musk que le tout-terrain de Tesla sera assemblé en Californie comme c’est le cas de la Berline Model S. D’ailleurs, les deux véhicules sont montés sur une plateforme identique.

double moteur electrique tesla

Le Tesla Model X sera actionné par deux moteurs 100 % électriques placé chacun sur chaque train. Pour l’heure, les détails techniques sur la crossover X de Tesla arrivent au compte-gouttes, de quoi mettre les consommateurs sur leur faim.

Un accouchement difficile

Malgré l’ambition de la firme californienne, l’accouchement de son prochain modèle de crossover s’annonce difficile. Pourtant, son patron prévoit livrer un 4×4 à une importante personnalité dans le courant du T1 2014. Elon Musk a concédé que son entreprise rencontre actuellement des difficultés pour la fourniture des accumulateurs pour la berline Model S. Cette situation risque d’avoir des répercussions sur le calendrier de fabrication du Tesla Model X. Qualifiée de porte-étendard du groupe de la Silicon Valley, cette voiture ne sera disponible pour les automobilistes qu’à partir de l’année 2015.

4x4 electrique Tesla

Crossover electrique Tesla

Model X

Tesla Model X

La Norvège, un exemple pour la voiture électrique ?


La Norvège donne l’exemple en matière de voitures électriques. En quelques années ce pays a su s’adapter à cette nouvelle technologie pourtant pas si simple à mettre en place dans les villes, et a propulsé la voiture électrique en tête des ventes dans tout le pays.

Nissan Leaf Norvege

Pour en arriver là, ce pays scandinave a mis en place de nombreux éléments : il y a aujourd’hui 12 fois plus de bornes de recharge pour véhicules électriques qu’en France dans les grandes villes.

La Norvège a fait en sorte que la voiture électrique revienne moins cher à l’achat, en jouant sur les taxes. D’autres avantages sont mis en place, comme la gratuité des péages, des parkings gratuits ou la possibilité de prendre les couloirs de bus. De quoi donner vraiment de bonnes raisons à tous les norvégiens de rouler en auto électrique.

Évidemment, les autres pays aimeraient bien suivre l’exemple, mais pas facile pour la France de s’adapter dans des grandes villes déjà surchargées de voitures, et de s’aligner sur les prix, car le pays n’est vraisemblablement pas encore prêt à donner le budget pour aider à l’achat de ces voitures du futur et mettre en place un vrai réseau de recharges.

Cela ne semble pas encore une priorité pour l’État, qui en est pour l’instant à développer les réseaux pour les vélos et le covoiturage.

La Volkswagen e-Up proposée à 19 650 euros sur le marché français


Les Français peuvent déjà commander leur Volkswagen e-Up sur les sites des partenaires commerciaux du constructeur.

Volkswagen E-Up

La e-Up pour un budget de 19 650 euros

L’automobiliste français peut acheter sa VW e-up, la version fonctionnant à l’énergie électrique de la citadine allemande Up à un prix de base de 25 950 euros, mais l’acquéreur ne déboursera que 19 650 euros après la prise en compte du nouveau bonus écologique évalué désormais à 6300 euros contre 7 000 euros auparavant. Le constructeur outre-Rhin indique que ce prix inclut les coûts de location des accumulateurs.

Comment acquérir la VW e-Up ?

La petite Volkswagen e-Up 100 % électrique peut déjà être commandée auprès des représentations et des partenaires du constructeur allemand. La firme implantée à Wolfsbourg note que l’automobiliste peut opter pour l’achat direct, mais celui-ci a aussi la possibilité de choisir la formule LLD – Location longue durée – accessible au tarif mensuel de 289 euros. Il faut par ailleurs noter que le constructeur exportera uniquement sur le marché français la version 5 portes de la citadine électrique offrant quatre places à son bord.

Les atouts de la e-Up

Les consommateurs français pourront bientôt apprécier toutes les facettes de cette VW e-Up. Cette voiture dispose de nombreux atouts qui permettront à l’Allemande de faire la différence sur ses concurrentes. La puissante citadine électrique offre grâce à une autonomie allant jusqu’à 160 kilomètres. Son moteur très nerveux peut propulser la voiturette de 0 à 100 km/h en l’espace de 12,4 secondes. Les batteries de la e-Up sont entièrement rechargées au bout de 6 heures en mode de rechargement express.

E-Up electrique

E-Up

Interieur E-Up

Moteur electrique

VW E-Up

Infrastructures de rechargement, les constructeurs font l’effort


Les constructeurs automobiles investissent des sommes importantes pour accompagner la croissance du marché des voitures roulant à l’électricité.

recharge solaire electrique

Nissan densifie son réseau de bornes de rechargement

Sous l’impulsion de l’UE assurant une partie du financement du projet, le constructeur nippon Nissan envisage d’ajouter soixante-quatorze nouvelles prises de rechargement express pour véhicule électrique en Grande-Bretagne. L’industriel prévoit couvrir quelque 1 100 kilomètres de routes avec ses nouveaux dispositifs. La firme installera également les mêmes infrastructures dans cinq ports et cinq aéroports anglais. Nissan affiche ainsi sa volonté à accélérer le développement du marché des voitures qui fonctionnent à l’énergie électrique.

Volvo est aussi dans la course

Le Japonais ne sera pas le seul dans cette course parce que Volvo se dit également déterminé à partir à la conquête de l’Europe. L’industriel a mis en place dans la capitale milanaise une station de rechargement fonctionnant à l’énergie solaire. Avec son concept Pure Tension, le groupe Volvo veut démontrer qu’il dispose d’une technologie très performante dans le domaine. La firme ajoute que la technique de rechargement du futur devra s’inspirer de son pavillon.

Des points de recharges pour toutes marques

Les industriels de l’automobile sont conscients que leur avenir dépendra en grande partie du marché des véhicules roulant à l’électricité. Ces constructeurs ne se contentent pas d’installer des bornes électriques. Ceux-ci s’efforcent de mettre en place des infrastructures universelles permettant à tous les conducteurs de voitures vertes de recharger la batterie de leur moyen de transport un peu partout. En effet, les bornes de recharge de Nissan conviennent par exemple à tous les modèles de VE conformes au standard CHAdeMO et aux normes CCS en vigueur en Allemagne et aux USA.

Et si Apple rachetait Tesla Motors ?


Bien qu’Apple ne présente pas encore des résultats alarmants, la mort de Steve Jobs inquiète le monde financier au point de semer des doutes sur le futur du groupe de Cupertino. Son salut pourrait venir d’une idée de l’analyste Andaan Ahmad de la banque allemande Berenberg. Ce dernier préconise un rapprochement de l’inventeur de l’iPad avec la société Tesla Motors.

Tesla Apple

Tesla est spécialisé depuis 2003 dans la fabrication de voitures électriques haut de gamme. Après plusieurs coups d’essais, le constructeur semble avoir vu juste avec son modèle S aux allures d’Aston Martin. Ce dernier vient de connaître un succès inattendu malgré un coût de plus de 85 000 dollars.

Si, avec sa lettre ouverte, l’analyste financier a réussi à créer le buzz autour de son nom, ses spéculations ne sont pas impossibles. Avant de mourir, Steve Jobs avait affirmé son envie de révolutionner l’automobile. D’autre part, le secteur de l’électrique inquiète des constructeurs qui voient arriver sur ce segment des investisseurs issus d’autres mondes et désireux de s’adjuger une part d’un gâteau qui s’annonce prometteur.

Pour l’heure, Tesla souhaite développer un véhicule de moins de 35 000 dollars et a fait appel à Doug Field, qui a dirigé chez Apple le développement des dernières versions des MacBook Pro, MacBook Air et iMac. Le monde financier ne cesse également de rapprocher Elon Musk, l’un des cofondateurs de Tesla, de Steve Jobs pour ses positions avant-gardistes. Il possède en effet un passif chargé avec des idées telles que Paypal ou Hyperloop, un projet censé relier Los Angeles à San Francisco en moins de 30 minutes.

L’avenir nous éclairera sur les intentions d’Apple qui possède d’ores et déjà les liquidités nécessaires pour absorber Tesla.

Une deuxième Tesla part en fumée en peu de temps


La marque américaine Tesla, spécialisée dans la conception de voitures électriques et connue pour sa célèbre Roadster et plus récemment la Model S (ainsi que le futur Model X), n’en finit plus de faire parler d’elle mais pas forcément du bon coté. En effet, après qu’une Model S avait pris feu après un crash, le sort semble s’acharner sur la marque avec une nouvelle Model S prenant feu suite à un accident au Mexique. Alors simple coïncidence ou vrai problème technique ? La question est posée.

Tesla Model S en feu

tesla feu

Quand l’électrique s’embrase

C’est au milieu du mois d’octobre qu’à eu lieu ce second accident mettant en scène une Tesla Model S qui, après avoir percuté un arbre et un rond-point, a tout simplement pris feu sous les yeux de plusieurs témoins. Vraisemblablement, le conducteur était complètement ivre mais s’en est sorti sans aucune séquelle physique. Celui-ci avait d’ailleurs pris le soin de quitter le lieu de l’accident pour échapper à toute question de la police.

Mais alors pourquoi cette Tesla Model S a telle pu prendre feu aussi rapidement suite à l’impact ?

Un accident fâcheux

Selon Tesla, c’est la vitesse à laquelle le véhicule est venu percuter l’arbre qui a entrainé l’incendie. Tesla a d’ailleurs affirmé être grandement soulagé que le conducteur ne soit pas blessé en affirmant qu’elle ferait tout son possible pour qu’un tel incident ne se reproduise plus à l’avenir. Bien que l’enquête a permis de confirmer que le véhicule en question n’avait aucun défaut de conception, cela n’a pas été suffisant pour pouvoir rassurer les clients qui voient désormais la voiture comme un potentiel danger ambulant.

Par ailleurs, cet accident a couté cher à la marque qui a vu son action en bourse baisser de 4% à Wall Street le 28 octobre. Quant au conducteur, il attend avec impatience la livraison de sa nouvelle Tesla Model S.

Même si nous savons qu’aucune Tesla n’a jamais pris feu spontanément, ces deux accidents si rapprochés peuvent semer le doute chez la clientèle soucieuse de sa sécurité. Avec un prix d’entrée de 57 400 dollars pour la version de base, on comprend encore plus pourquoi les clients restent très exigeants sur la qualité d’un tel produit.

Ci-dessous la photo du premier incident au début du mois aux Etats-Unis, toujours avec une Model S :

tesla motors feu

Daimler s’essaie à la mobilité électrique chez ses salariés


Daimler lance l’expérimentation Charge@work et convertit son personnel au tout électrique.

Daimler Charge Work

Un parc automobile fourni

Daimler n’a pas fait dans la demi-mesure pour promouvoir la mobilité électrique à destination de ses collaborateurs. Ce ne sont pas moins de 40 Mercedes Classe A et près de 220 Smart fortwo que la société allemande leur propose afin de répondre à leur besoin de trajet quotidien. Les employés auront la possibilité de les louer aussi longtemps qu’ils le veulent, soit pour une utilisation hebdomadaire, soit pour une utilisation mensuelle. Pour les employés qui le désirent, la Smart de leur choix leur est même proposée en location annuelle. En cas de panne, Daimler a prévu le coup : 170 points de charge sont répartis sur les sites de la société à Stuttgart et alentour, de quoi séduire les personnes à la fibre écologique qui rechignaient à l’achat de ce véhicule à cause de sa faible autonomie.

Un système de recharge intelligent

Charge@work fait partie du programme LivingLab Bwe mobil, orienté autour de 40 initiatives, et destiné à mettre en avant les avantages des véhicules électriques. Il ne s’agit donc que de l’ébauche d’un vaste programme financé par le gouvernement allemand et mis en place dans le but entre autres d’améliorer les systèmes de recharge et faciliter la transition du carburant classique vers l’électricité. La charité bien ordonnée voulant que chacun se privilégie soi-même, il apparaît normal que Daimler ait choisi ses propres collaborateurs pour tester son initiative écologique. Les retours de son personnel serviront d’ailleurs à optimiser les véhicules verts et à mettre en place les systèmes de recharge du futur.

source: flotauto

Autolib passe la barre des 3 millions de locations


Le 17 octobre, le service de location d’automobile électrique Autolib a franchi le cap des 3 millions de locations, deux ans seulement après son lancement.

AUTOLIB Paris

Autolib en quelques chiffres en date d’octobre 2013 :

-10 000 locations par jour

-27,3 millions de kilomètres parcourus par les Bluecar

-2000 bluecar à disposition des franciliens, dont 200 nouvelles voitures depuis le début octobre

-105 000 abonnés

La BMW i3 sort de l’ombre avec 8000 commandes


La marque allemande BMW a présenté son modèle à 0 émission au grand public, peu avant le salon de Francfort où il a été exposé. Comme à l’accoutumée, la présentation de la marque bavaroise fut grandiose, et le véhicule affiche de grandes ambitions.

BMW i3

C’est tout d’abord une séquence vidéo sur You Tube qui a précédé la présentation officielle de la BMW i3. Puis s’en est suivie une présentation en simultanée dans plusieurs pays comme Pékin, Londres et New York.

Côté technique, la i3 ne diffère pas beaucoup des grandes lignes annoncées par BMW le 10 juillet 2013. La voiture ne pèse que 1,195 tonnes : ce poids a été obtenu grâce à l’utilisation d’un matériau particulier : le PRFC. Révolutionnaire : c’est le moins qu’on puisse dire. Malgré son poids extrêmement léger, cette matière est assez résistante pour supporter les chocs.

La BMW i3 dispose d’un moteur électrique d’une puissance respectable pour une voiture électrique. Il développe quelque 170 chevaux, et un couple de 250 Nm. D’après la marque, ce moteur qui pèse une cinquantaine de kilos est capable d’atteindre le 0 à 100 km/h en 7,2 secondes. Le plus intéressant c’est que ce moteur dispose d’un accumulateur lithium-ion qui lui fournit une autonomie entre 130 et 160 kilomètres.

La BMW i3 propose trois modes de conduite, à savoir Eco Pro+, Eco Pro et Confort. Comme leurs noms l’indiquent, les modes Eco Pro et Eco Pro+ permettent d’avoir une plus grande autonomie au détriment de la puissance, de l’ordre de 20 à 40 kilomètres de plus. Si le client souhaite avoir encore plus d’autonomie, il peut demander à se faire installer un prolongateur d’autonomie : un moteur à essence de deux cylindres de 650 cm3 fixé directement sur l’essieu arrière de la BMW i3.

Ce qui est encourageant pour la marque allemande ce sont les commandes : près de 8000 personnes auraient déjà réservé la petite voiture électrique, ce qui est au-dessus des prévisions. La i3 va t-elle rejoindre prochainement la Nissan Leaf et la Volt dans le trio de tête ?

Smart Fortwo Cabrio Electric Drive, ce n’est qu’une question de temps


Le géant de l’industrie automobile allemand Mercedes expérimente sa citadine électrique Smart Fortwo Cabrio ED. Ce modèle sera bientôt disponible sur le marché.

smart electrique

Une production de 10 000 unités/an

La firme Daimler affiche son ambition de se faire une place de choix sur le marché des véhicules roulant à l’énergie électrique. La firme allemande fait savoir que son modèle Smart Fortwo Cabrio ED est actuellement en phase d’expérimentation. La marque étoilée prévoit de mettre sa citadine à la disposition des automobilistes à l’issue de ce test. Ces Smarts décapotables seront montées dans l’unité de production de l’entreprise basée à Hambach d’où sortiront chaque année quelque 10 000 voiturettes.

L’unique cabriolet électrique

Mercedes confirme encore une fois qu’elle veut rester une pionnière de l’industrie automobile. L’Allemand est en effet le premier à proposer sur le marché un modèle décapotable fonctionnant entièrement à l’énergie électrique. Cette réalisation vient après treize ans d’hésitations. En effet la sortie de cet engin était prévue dès 1999, mais les marketers de la marque ont, à l’époque, préféré sortir un modèle fonctionnant avec un moteur thermique.

Smart ForTwo electric drive

Une citadine à grande performance

La Smart Cabriolet de Mercedes entend rivaliser avec les voitures à énergie électrique utilisées actuellement dans les grandes villes. Le constructeur fait savoir que ce véhicule offre une autonomie pouvant atteindre 145 kilomètres. Les accumulateurs de la VE de Daimler retrouvent leur pleine capacité après sept heures de charge. Le temps de recharge baisse d’une heure si la voiture est branchée à un boîtier mural spécialement conçu à cet effet. Cette citadine embarque aisément à son bord deux personnes. L’industriel allemand entend mettre place dans vingt-trois villes à travers le monde des infrastructures de rechargement adaptées à la nouvelle Smart Fortwo Cabrio Electric Drive.

Source: automobile-magazine

Liens commerciaux
Voiture Electrique
Recevoir l'Actualité par email


Liens commerciaux
Page Fan
RECHERCHE