Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'Automobile électrique et Hybride.
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la Voiture Hybride, des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Rouler propre : les nouvelles mesures du gouvernement (Ségolène Royal)


Mercredi 4 février 2015, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures concernant les automobiles propres. A la clé, primes, vignettes de couleur et avantages.

segolene royal

Quels avantages pour les voitures en circulation ?

Aujourd’hui, la vignette réapparait sous forme écologique. Effectivement, Ségolène Royal a réinventé la vignette version 2015, toute en couleurs. Elle sortira avant l’été et se présente comme symbole « qualité de l’air » ou « certificat vert ». Elle justifie du taux d’émission de CO2 des voitures. A placer sur le pare-brise, elle n’est pas obligatoire mais offre quelques avantages. Les voitures peu polluantes pourront circuler sur les couloirs d’autobus ou les jours de circulation alternée, voire bénéficier de stationnement gratuit.

recharge ford electrique

Les primes pour les voitures écologiques

Pour promouvoir l’expansion des véhicules propres, Ségolène Royal a annoncé la création de 7 millions de bornes de recharge pour les voitures électriques et hybrides dans toute la France. Elles se trouveront dans des lieux comme les gares, les centres commerciaux, les aéroports et les parkings.

Les primes, annoncées pour le printemps 2015, sont au nombre de trois :

10 000 € pour l’achat d’une voiture électrique en remplacement d’une voiture diesel ancienne
6500 € pour l’achat d’une voiture hybride
500 € aux ménages non imposables souhaitant acquérir une voiture essence neuve ou d’occasion, à condition que celle-ci n’émettent pas plus de 110g/CO2

Voiture électrique ou voiture à hydrogène ? La course est lancée.


Alors que la voiture 100 % électrique commence à trouver son créneau, le marché voit l’émergence d’une nouvelle technologie tout aussi verte : les véhicules à hydrogène. Le face-à-face entre ces deux tendances écologiques fait d’ores et déjà rage. Laquelle sortira vainqueur ?

Mirai hydrogene

Quand l’hydrogène vient titiller l’électrique…

Au dernier Salon automobile de Détroit, les constructeurs n’ont pas lésiné sur les moyens pour présenter leurs dernières créations, notamment dans le segment voiture électrique. Entre le désormais habituel Tesla, coutumier des véhicules sportifs, haut de gamme et électrique, et l’annonce de la Bolt – avec son autonomie de 320 kms pour seulement 30 000 dollars -, l’électrique maintient la dynamique positive qui est la sienne depuis quelques années. Les modèles de ces deux constructeurs, sans oublier les autres autos hybrides et hybrides électriques, n’ont pas été toutefois les seules grandes nouveautés de la technologie verte.

Toyota Mirai

Le salon de Détroit 2015 a aussi vu la présentation de prototypes et de nouveaux modèles fonctionnant à l’hydrogène attirer l’attention. Honda a notamment présenté la version améliorée de sa FCV, voiture à pile combustible arborant un look résolument futuriste. Toyota a de son côté dévoilé plusieurs semaines auparavant la Mirai, véhicule à hydrogène au design également futuriste, attendu sur des marchés pilotes dès cet automne.

Un temps d’avance pour le 100 % électrique

Ces sorties des plus prometteuses sur le papier titillent la curiosité du public, qui se demande alors laquelle des deux technologies est la plus aboutie actuellement ? En tout cas, Elon Musk n’a pas mâché ses mots en qualifiant les voitures à piles à combustible de technologie « idiote », en raison notamment des dépenses d’énergie exigées pour la production de l’hydrogène. Les analystes ne suivent pas forcément cet avis et restent partagés entre ces deux dispositifs. Leurs observations ont néanmoins tendance à donner un léger avantage à l’électrique, une technologie qu’ils considèrent en phase de maturation.

À l’inverse de l’hydrogène, le 100 % électrique bénéficie déjà d’un large réseau de recharges en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, un aspect que les acheteurs prennent toujours en compte avant de choisir. Plusieurs investissements sont par ailleurs réalisés actuellement afin de réduire le coût de production des batteries électriques, principal obstacle pour rendre ce marché accessible à un public plus large. La nouvelle usine de Tesla et Panasonic dans le Nevada est notamment construite pour répondre à cette attente.

La Norvège en tête du nombre d’immatriculations de voitures électriques en Europe en 2014, la France est 2è


Les immatriculations de véhicules électriques en Europe ont bondi de +61 % en Europe en 2014 pour un total de 65 200 voitures vendues.

Norvege voitures electriques

Selon les chiffres de l’AVERE (Association pour le développement de la mobilité électrique) la Norvège prend la tête des immatriculations des voitures électriques pour l’année 2014 avec 18 600 véhicules. Un chiffre record dans le monde : 1 véhicule sur 10 immatriculé dans ce pays en 2014 était électrique. Il faut dire que la Norvège met le paquet pour booster les ventes :

« En Norvège, où les conducteurs de voitures électriques ont le droit d’emprunter les couloirs de transports collectifs, les chauffeurs de bus sont désormais gênés par leur prolifération . L’Etat leur offre en outre la gratuité pour le stationnement sur les parkings publics, la recharge, les péages urbains, et les exempte des lourdes taxes qui pèsent sur les modèles à carburants fossiles », rapporte Les Echos

 

Norway electric cars

La France est toujours bon élève avec la deuxième position des immatriculations, pour un total de 15 000 en 2014 (auparavant elle était première en 2013). Notons qu’en plus la France reste le premier pays européen pour la grandeur de son parc de véhicules électriques : 43 000 véhicules immatriculés depuis 2005.

Ces deux pays caracolent en tête puisqu’en troisième et quatrième position, on descend de plusieurs marches à la fois : l’Allemagne arrive 3è avec 8800 ventes et le Royaume-Uni quatrième avec 7400 voitures électriques vendues.

Concernant les voitures les plus vendues, on retrouve la Nissan Leaf (14 385), la Renault ZOE (10 980) et la Tesla Model S (8 744). Ces trois modèles représentent 52% des ventes électriques. La Bolloré Blue Car est loin derrière avec 1170 exemplaires vendus.

photos: Nissan

La Tesla Model X 2016 aperçue en Californie


Voici une vidéo qui montre la future Tesla Model X, le futur SUV/Crossover de Tesla Motors. On se doute bien que la marque californienne de voitures électriques ne souhaite pas que ce genre de vidéo se retrouve sur le web donc en cas de fuite elle a habilement camouflé sa voiture avec des motifs noirs et blancs très laids, même si l’on sait déjà à quoi elle ressemblera (voir photo ci-dessous).

Tesla Model X

Tesla Crossover SUV Model X

Par contre on peut voir que la voiture a une sacrée accélération, ce qui risque de faire le bonheur des fans de Tesla.

Maintenant on a bien hâte de voir ce modèle sortir des usines vu que cela fait trois ans qu’il a été présenté au public (Los Angeles et Genève en 2012). Tesla promet une sortie des premiers modèles pour début 2016. A noter que vous pouvez la réserver sur cette page en donnant 5000$ d’accompte.

Rappelons que l’autonomie théorique prévue par le constructeur est de 340 km avec la batterie de 60 kWh (pour une puissance moteur de 285 kW ou 387 chevaux) et 430 km avec celle de 85 kWh (puissance de 350 kW ou 476 chevaux), le tout à une vitesse de 88 km/h. Elle réalisera le 0 à 96 km/h en 4,4 secondes ce qui est plutôt intéressant.

Volkswagen et son concept Cross Coupé GTE ont illuminé Détroit 2015


Lentement mais sûrement, Volkswagen renforce sa présence dans le segment des voitures hybrides rechargeables, comme en témoigne la présentation du nouveau concept Cross Coupé GTE au dernier salon de Détroit.

Volkswagen Cross Coupe GTE

Une version améliorée du CrossBlue Coupé

Chaque année, les salons de l’automobile majeurs, comme celui de Détroit, voient affluer de nouveaux concepts de voitures électriques ou hybrides rechargeables, preuve que ce segment n’a de cesse de se développer malgré les obstacles. Lors du dernier Salon de Détroit, Volkswagen n’a pas dérogé à cette règle et a dévoilé le Cross Coupé GTE, une version améliorée des prototypes Cross Coupé de 2012 et CrossBlue Coupé hybride de 2013.

Ce dernier concept arbore comme principale amélioration un système de motorisation plug-in hybrid GTE. Le dispositif en question est constitué par un moteur essence V6 3,6 L, auquel s’ajoutent deux blocs électriques avant et arrière. Ces motorisations combinées développent une puissance globale de 360 Ch et un couple de 379 Nm, suffisants pour avaler le 0-96 km/h en seulement 6 secondes. La vitesse maximale annoncée est de 309 km/h. L’autonomie offerte par les deux moteurs électriques atteint les 32 kms, en mode 100 % électrique. De telles performances placent ce prototype dans le haut du panier de sa catégorie.

Lancement prévu en 2016… aux États-Unis

D’un point de vue esthétique, le concept Cross Coupé GTE n’a subi aucune évolution majeure par rapport à la version présentée en 2013. Seule la couleur bleu cyan constitue la principale nouveauté, l’habitacle ayant conservé la sobriété et le design tout en angles de son tableau de bord, déjà utilisé sur les précédents prototypes. Les dimensions du concept restent également inchangées, ou presque : avec 4,84 mètres de longueur, 2,03 mètres de largeur et 1,76 mètre de hauteur, le Cross Coupé GTE conserve son allure imposante. Officiellement, le crossover basé sur ce prototype devrait entrer en production en 2016 et sera destiné avant tout au marché nord-américain. Une fois de plus, l’Europe attendra…

Volkswagen SUV hybride

VW Cross Coupe hybride

Photos : Greencarreports.com

Voici comment réagissent les gens à une accélération soudaine de la Tesla Model S P85D


Tesla Model S P85D acceleration

Brooks Weisblat du site DragTimes a voulu faire une démonstration à quelques personnes de la puissance de la nouvelle Tesla Model S P85D avec ses 691 chevaux. Le moins que l’on puisse dire c’est que la voiture électrique de 120 000 $ fait un effet radical aux passagers quand Brooks enclenche le mode « Insane » (fou).

Un bon moment de détente à voir et à revoir et je sais un peu quel effet ça fait, puisque cela me rappelle quand j’ai essayé la Tesla Roadster (3,9 sec de 0 à 100 km/h) avec Frédéric Gens à Nantes en 2010 (ici c’est encore plus rapide : 3,2 sec de 0 à 100 km/h). Quand on ne s’y attend pas, on reste scotché à son siège.

La Baisse du prix des batteries pourrait aider l’industrie de la Voiture électrique


Le développement des voitures électriques va t-il profiter de la chute de prix et des progrès réalisés dans les batteries ?

Tesla Mega Usine Batteries

Le marché de l’automobile électrique est en train de vivre une petite révolution.

Tesla, déjà référence du marché en terme de performance et proposant des prix très concurrentiels pour une voiture haut de gamme, s’est associé à son fournisseur Panasonic pour un projet de gigantesque usine. Ce site, qui ouvrira en 2016 au Nevada, doublera à lui seul la production mondiale de batteries lithium ion, ce qui devrait permettre à la marque de diminuer de moitié son prix de vente (son prochain SUV sortira en 2017 à environ 30 000 dollars.)

Tous les constructeurs travaillent déjà activement à égaler les performances de la Model S de Tesla (jusqu’à 500 km d’autonomie) et plusieurs, comme Renault, Nissan, General Motors (avec sa berline Bolt) ou Daimler associé à Byd (avec la compacte Denza) annoncent déjà dépasser la barre des 300 km d’autonomie, ou y parvenir prochainement.

En parallèle, d’autres technologies sont en développement : moteur à hydrogène (la récente Mirai de Toyota), ou les modèles hybrides rechargeables constituent des alternatives étudiées de près par les constructeurs.

Les progrès de la voiture électrique seront-ils suffisants pour assurer, enfin, son développement significatif ? Ou la baisse du prix du carburant va freiner l’ensemble ? A suivre…

Voici l’E-Car 333, la première voiture électrique Belge à 3 roues


Ecar 333

L’E-Car 333, présentée ces derniers jours au salon automobile de Bruxelles à l’exposition Dream Cars est une voiture électrique 100% belge conçu par Xavier Van der Stappen. La production de ce concept en véhicule de série pourrait commencer dès cette année et la voiture pourrait être commercialisée dès 2016.

Cette automobile électrique à 3 roues utilise des matériaux recyclés dans sa conception. Le nombre «333» fait référence aux 3 roues, aux 3 places assises et à ses 300 km d’autonomie pour la version supérieure (les premiers modèles auront 150 et 200 km d’autonomie). Sa traction arrière sur une roue lui permettra d’atteindre une vitesse de 130 km/h.

Côté recharge, l’E-Car se branche sur une prise conventionnelle 220 Volts et nécessite seulement trois heures pour un rechargement complet pour la version de base à 150 km d’autonomie (1h avec une borne de chargement rapide). Le coût équivalent « carburant » aux 100 km est de 1 euro.

Le modèle de série (150 unités par année pour commencer) sera décliné en plusieurs versions personnalisables évolutives (deux choix de moteurs : 15 kW (20 ch) ou 25 kW (34 ch) ainsi que plusieurs formats : 2, 3 ou 4 places, roadster, cargo et pick-up), dont l’une de luxe avec les sièges en cuir et le système de navigation GPS intégré. Le prix de la voiture devrait débuter sous la barre des 20 000 euros.

Vidéo au Salon de Bruxelles – voir à partir de 0’49 :

E car 333 3 roues electrique

ecar333 city

ecar333 fun pro

fun pro 2

Chevrolet ne fait pas Volte-face : voici la Volt 2016


Le groupe General Motors persiste et signe, en dévoilant la seconde édition de la Chevrolet Volt 2016, l’une des voitures électriques Plug-in hybrides la plus aboutie au monde. En effet, le faible nombre de ventes de la première du nom n’a pas découragé la marque au nœud papillon.

Volt 2016

Il est vrai que par rapport aux attentes, la Chevrolet Volt ne s’est pas vendue aussi bien que ce qui était escompté. D’ailleurs, il en est de même pour sa déclinaison européenne de chez Opel, l’Ampera, dont les ventes se font très rares. Pour autant, General Motors ne jette pas l’éponge. Le groupe a décidé de persister dans cette voie et de dévoiler au salon de Détroit une nouvelle édition de la Volt, destinée à être commercialisée sur le marché nord-américain.

Aux premiers abords, la nouvelle Volt affiche des améliorations notables. En premier lieu, le moteur a été allégé de 45 kilos, ce qui est significatif. À titre de rappel, la Chevrolet Volt embarque le système Voltec, composé de deux moteurs électriques et d’un générateur d’électricité. Et quant au moteur thermique 1400cc, il a été remplacé par un moteur à essence de 1500 cc, soit un gain de 100 cc. Par ailleurs, le moteur n’a pas été le seul élément allégé, car la batterie lithium-ion à bord a également été délestée de 9 kilos. Sur la balance, la nouvelle Volt fait 85 kilos de moins que la précédente, et ce, malgré le renforcement du châssis.

L’autonomie de cet hybride est impressionnante : avec un plein de carburant, la voiture peut effectuer 640 kilomètres, sans avoir à recharger ses batteries. D’après les estimations de General Motors, la Chevrolet Volt est aussi capable de parcourir 1600 kilomètres sans refaire le plein d’essence, en rechargeant la batterie électrique à chaque arrêt. De quoi intéresser les flottes captives ?

volt1

volt2

Chevrolet Volt 2016

GM Volt 2016

Interieur Volt

interieur2

Maintenant gâtons nous, voici plusieurs vidéos officielles sur la Nouvelle Volt 2016 : le Futur, c’est maintenant !

Deux femmes dans une Tesla Model S P85D = des cris et beaucoup de joie


deux femmes dans Tesla

Deux jeunes femmes embarquent dans une Tesla Model S P85D. L’une d’entre elles, la conductrice à droite dans la vidéo, décide de montrer à son amie du voisinage sa nouvelle voiture électrique de luxe et l’emmène faire un petit tour. La fille de gauche va halluciner du départ canon de la Tesla, d’ailleurs on peut même voir le smartphone bouger vers le fond du porte-gobelets.

La traction intégrale faisant aussi son effet, la jeune femme à gauche dans la vidéo va aimer son tour de manège, elle dit d’ailleurs se croire dans des montagnes russes.