Voiture électrique


Voici la Voiture Propre qui roule à l'électricité : l'Automobile électrique et Hybride.
Retrouvez sur ce Site les Actualités, Dossiers, les principales Marques et Modèles de véhicules electriques actuels et à venir. Nous abordons aussi l'actualité de la Voiture Hybride, des voitures propres et nouveaux concepts technologiquement "Green".
Découvrez aussi l'histoire de la voiture électrique du 19 è siècle jusqu'à aujourd'hui.
Passionné ? Venez échanger et commenter sur nos articles de blog pour Partager avec les autres utilisateurs.
Futur Acheteur de Voiture électrique ? Inscrivez-vous pour acheter une voiture électrique être averti dès que nous aurons des partenariats avec certains constructeurs.

Voiture électrique pas cher : la contre-offensive de Peugeot fait mal à Renault


Le marché français de la voiture électrique est en ébullition : après Renault et sa Zoé dotée d’une nouvelle motorisation, Peugeot lance la Ion au prix de 14 990 euros.

Photo: Peugeot

Photos: Peugeot

Voitures électriques en France : Renault loin devant Peugeot

Malgré des chiffres de vente encore timides, la voiture électrique connaît un succès sans cesse croissant à travers le monde. Après la Prius – premier modèle du genre lancé par Toyota vers la fin des années 90 -, presque tous les constructeurs se sont engagés dans la brèche du véhicule propre. Les Français s’y sont mis avec une Kangoo puis d’autres modèles lancés par Renault à partir de 2003. Peugeot se lance également dans la course, il peine cependant à combler son retard sur son compatriote au niveau du marché local : 5 970 Renault électriques sont mis en circulation en 2014 contre 163 Peugeot. Pour cette année, la marque au lion lance donc une contre-offensive en proposant sa voiture électrique Ion à 14 990 euros.

Tableau bord Peugeot Ion

Une remise de 6 375 euros

Pour séduire de nouveaux clients et augmenter sa part de marché, Peugeot offre une remise de 23,7 % sur son véhicule vert (voir sur le site de Peugeot). La Ion proposée initialement à 26 900 euros dans le catalogue du constructeur passe ainsi à 20 525 euros. Elle bénéficie en plus de 27 % de bonus écologique, ce qui ramène son prix final à 14 990 euros. Dernière étape du plan mis en place par Peugeot pour vendre sa voiture : une offre de Location longue durée avec des mensualités de 159 euros pendant 48 mois. Le constructeur propose ainsi sa Ion à un prix imbattable et certainement suffisant pour contrer Renault et sa Zoé. Reste à savoir si les acheteurs vont suivre ou pas.

Ion electrique

Source: largus.f

Uber entre sur le marché de la voiture électrique avec le chinois BYD


Uber, la société crée en 2009 et spécialisée dans les véhicules de transport avec chauffeur, les fameux VTC, se lance dans la location et la mise à disposition de voitures électriques. L’entreprise, qui met en relation des utilisateurs et des chauffeurs, vient de signer un accord portant en effet sur 25 de ces véhicules, des BYD e6, qui composent à présent sa flotte à Chicago. Un début en douceur pour ce test grandeur nature.

image : reuters/marketwatch

image : reuters/marketwatch

Pour 200 dollars par semaine, les chauffeurs pourront donc bénéficier de cette technologie, et recharger leur voiture aux bornes des concessions Green Wheels, le concessionnaire commercialisant lui-même des véhicules hybrides et électriques. L’autonomie estimée de la batterie est d’environ 300 Kilomètres.

Si l’expérience est concluante, le chiffre de 200 véhicules dans les grandes villes américaines est annoncé comme objectif d’ici la fin 2015, une étape avant d’envisager d’atteindre le chiffre de 100 dans chaque grande agglomération. Cela permet en outre au constructeur asiatique de se positionner sur le marché des énergies alternatives et d’envisager de séduire progressivement une clientèle habituée durant des décennies aux grosses cylindrées.

Les chinoises BYD e6 sont déjà utilisées à Bruxelles ou à Londres par exemple. En France, il est prévu d’intégrer 10 % de véhicules hybrides ou électriques dans les sociétés de taxis et voitures de transport avec chauffeur d’ici à l’horizon 2020.

Source : CCFA/MarketWatch

Un collectif pour populariser la voiture électrique Mia


Bien qu’elle ne soit plus proposée sur le marché des engins à quatre roues électriques neufs à cause de la cessation d’activité de son constructeur Mia Electric qui a fait l’objet d’une liquidation judiciaire en 2014, la voiture électrique Mia reste très populaire. Ses utilisateurs ont même créé une association sur Facebook ayant pour dénomination « Collectif M. I. A. ». Le but de leur démarche consiste à permettre à ceux qui possèdent ce modèle de voiture de continuer à circuler avec aussi longtemps que possible afin que le public connaisse mieux ses qualités. En conséquence, la représentante de l’association, Cédrine Cédelle a recherché sur Internet les personnes qui possèdent cette voiture ainsi que les garages qui pourraient assurer son entretien ou fournir des pièces de rechange. Des personnes attachées à cette petite voiture ont également contribué aux recherches.

Mia electrique

Les responsables de l’association ont par ailleurs organisé une réunion qui se déroulera le samedi 28 mars 2015 à partir de 15 heures dans l’ancienne usine du fabricant de la voiture. Cédrine Cédelle espère recevoir de nombreuses personnes à cette réunion pour promouvoir les voitures électriques fabriquées en France. Il semble que les responsables de l’association aimeraient bien aussi que la voiture Mia devienne aussi populaire que la mythique Citroën 2 CV l’a été pendant de nombreuses années.

Mia Electric

Source: Avem

Tesla franchit la barre des 2 000 Superchargers


Teslas

Moins d’un an après avoir atteint les 400 Superchargeurs déployés, Tesla franchit un nouveau palier en disposant 2 000 de ses superchargers à travers 400 stations. L’occasion pour le constructeur de dévoiler des informations intéressantes sur ses réalisations actuelles et ses projets.

Tesla marque le coup pour son 2000 è Supercharger

En moins d’un an, Tesla fait un grand pas dans le déploiement de son réseau de Superchargers en atteignant la barre symbolique des 2 000 terminaux installés fin février 2015. Ces points de recharge hautement performants sont éparpillés à travers plus de 400 stations dans le monde. Pour marquer cet évènement, le groupe a publié une série d’infographies pleines d’informations essentielles.
Le constructeur américain précise notamment avoir délivré pas moins de 25 GWh d’énergie grâce à ses stations et permis aux utilisateurs de rouler sur près de 138 millions de kilomètres. Surtout, ces Superchargers auraient empêché le rejet de 44 500 tonnes de CO2 et près de 15 millions de litres de combustibles liquides. La présentation précise également qu’il est désormais possible de rouler en tout électrique depuis Amsterdam jusqu’au Cercle arctique grâce aux stations Tesla, ou encore de Los Angeles vers New York.

Voir l’infographie :

Tesla Superchargeurs

La construction de la « méga-usine » de Tesla avance bien

Sur l’infographie ci-dessus on peut voir également les prochains points en Europe, aux États-Unis et en Asie où seront installés les Superchargers de la marque. Et à première vue, ils se comptent par milliers. Ces indices témoignent une fois de plus de la volonté de Tesla de pousser au maximum le développement de la voiture électrique, sans oublier l’avancement de son projet de méga-usine de cellules de batteries lithium-ion au Nevada selon les récentes photos prises sur place. Grâce à ce seul site de production, la firme se fixe comme objectif de produire l’équivalent de 50 GWh en batteries lithium-ion d’ici 2020, un volume suffisant pour alimenter 500 000 voitures Tesla.

usine tesla

Tesla Gigafactory

Goodyear crée le pneu BH03 qui recharge la batterie en roulant


La faible autonomie de la batterie reste un frein considérable au développement des voitures électriques ou hybrides. Une limite que Goodyear s’apprête à franchir grâce à une innovation technologique sans précédent : le pneu connecté qui recharge la batterie en roulant.

Pneu connecte

Ce modèle, le BH03, possède en effet à sa surface un matériau appelé « gomme noire » thermosensible, qui absorbe la chaleur produite quand le pneu est chauffé par le déplacement, ou même par la chaleur du sol quand la voiture est au stationnement. Cette source d’énergie est ensuite transduite (c’est à dire transformée en une autre forme) en énergie électrique. Le structure du pneu comprend également un maillage de capteurs piézoélectriques capables de transformer la moindre déformation du pneu en électricité, lorsque le véhicule roule.

Ces deux inventions couplées seraient capables de générer suffisamment de courant pour recharger le véhicule.

Goodyear assure que le système BH03 est conçu pour supporter une crevaison et permettre à l’automobile de ne pas être immobilisée, cependant la firme reste encore énigmatique quant aux performances et au rendement de cette technologie. Quand bien même, même en l’absence de date de sortie officielle, c’est une nouvelle étape dans la course aux véhicules alternatifs.

Goodyear

pneu electrique

pneu2

La voiture électrique, le point de non-retour atteint en France ?


Dans une analyse relayée récemment par Les Échos, Philippe Brendel, président et fondateur de l’OVE, estime que le marché français des voitures électriques atteint son point de non-retour. Les obstacles à son développement actuels ne devraient pas ralentir plus longtemps la croissance de ce segment, selon lui.

voiture-electrique

Un marché en pleine croissance, mais limitée

En 2014, le marché de la voiture électrique ne pèse que 0,6 % dans les nouvelles immatriculations de voitures individuelles en France. Les 15 046 nouvelles immatriculations de l’année dernière font néanmoins ressortir une hausse de 7,9 % par rapport à 2013, une croissance appelée à se poursuivre dans les prochaines années, selon l’analyse de Philippe Brendel, président fondateur de l’Observatoire des Véhicules d’entreprise. Le directeur de l’OVE souligne par contre le repli des ventes de voitures électriques pour les entreprises, en repli de 13 % en 2014. Philippe Brendel explique avant tout ce recul par l’essoufflement des effets des évènements ponctuels, comme les commandes publiques ou les annonces médiatiques.

Des obstacles tout sauf insurmontable

Les freins à l’essor du marché des voitures électriques restent inchangés en 2014, entre le manque d’autonomie des modèles grand public (entre 100 et 120 kilomètres) et les lacunes en matière d’infrastructures de recharges performantes. Le temps de recharge trop long décourage par ailleurs plus d’un acheteur. Toutefois, ces obstacles sont tout sauf incontournables, précise Philippe Brendel, pour qui les améliorations prévues sur l’autonomie des batteries des VE et le déploiement des réseaux de recharges publics apporteront un grand bol d’air frais à ce marché.

L’annonce récente de véhicules électriques Tesla dotés d’une autonomie de 350 km d’ici 2017, à un prix de 30 000 euros, confirme les dires de M. Brendel. Ce dernier croit dur comme fer que le marché des voitures électriques a dépassé un point de non-retour et poursuivra sans nul doute sa croissance durant les prochaines années, en France comme à l’étranger.

Source: lenergieenquestions.fr

Aston Martin DBX 4×4 électrique : de l’électricité dans l’air


Habituée à présenter aux amateurs de belles cylindrées des sportives bruyantes, cette fois-ci Aston Martin déroge à la règle avec un véhicule atypique. En effet, Aston Martin présente son premier concept sport totalement électrique au dernier salon de Genève. La Aston Martin DBX séduira-t-elle les nombreux amoureux de la marque ? Faisons un tour d’horizon du produit.

Aston Martin DBX electrique

Le secret britannique

Cette année, Aston Martin sort des sentiers battus en proposant un concept de sportive électrique à quatre roues motrices dont la version définitive devrait être commercialisée en 2020. La marque britannique à l’instar de ses modèles Vantage, Lagonda et Vantage GT3 a choisi de présenter un véhicule écoresponsable tout en conservant une touche de luxe.

Surprise sans surprise

Peu habituée au salon de Genève, Aston Martin dévoile un véhicule nouveau sans l’être totalement. En effet, sur le plan esthétique, la Aston Martin DBX n’apporte aucune véritable évolution. Le véhicule reprend les traits des modèles précédents de la marque : grosse calandre surélevée, phares xénons fins et agressifs. Le tout laisse un petit doute sur la vision du constructeur anglais dans le futur. Une chose est sûre, Aston Martin prouve qu’elle est capable de proposer un SUV luxueux à transmission intégrale et propulsée électriquement. Dans une dizaine d’années, le concept électrique de Aston Martin aurait conçu de grandes évolutions pour le plaisir des fanatiques de la marque.

aston martin 2

aston martin 3

aston martin 4

aston martin 5

aston martin 4x4 electrique

images : autoblog

Une voiture électrique d’une autonomie de plus de 320 kilomètres en développement chez Ford


La principale pierre d’achoppement sur laquelle butent tous les constructeurs automobiles qui se lancent dans le développement de la voiture 100% électrique est l’autonomie. Et c’est donc aussi l’aspect sur lequel les chercheurs concentrent le maximum d’efforts. Ainsi chez Ford, le nouveau projet de véhicule électrique vise plus de 300 kilomètres d’autonomie : il serait possible de parcourir 321 kilomètres sans s’arrêter pour recharger la batterie. On est bien loin des petits 112 kilomètres de la Focus Electric.

ford electrique

Peu de détails sont pour l’instant connus sur ce véhicule qui devrait être présenté lors du Los Angeles Auto Show qui se tiendra au mois de novembre 2015. Inspiré de la Bolt de Chevrolet qui sortira en 2017, il s’alignera également sur ce modèle quant à son prix, qui devrait avoisiner, sinon dépasser les 40 000 dollars.

L’autonomie du véhicule n’est pas le seul intérêt des ingénieurs automobiles. Des projets de voitures électriques disposant d’un volant autonome sont actuellement en développement chez d’autres constructeurs, comme la voiture de Google, un prototype assemblé par Roush, un fournisseur depuis longtemps attaché à Ford, qui sera présenté cette année ou encore celle d’Apple, qui a récemment débauché des ingénieurs de Ford. Ford pourrait ainsi lui aussi songer sérieusement à la voiture autonome.

Source : Automobile Mag

1 voiture sur 5 vendue en Norvège depuis début 2015 est électrique


Notez bien ce chiffre : 18% soit presque une voiture 5 vendue en Norvège depuis le début de l’année en est une à propulsion électrique. On savait déjà que la Norvège était le premier pays en Europe au niveau du nombre d’immatriculations enregistrées en 2014 mais cette année c’est un record sans précédent.

Pour rappel l’an dernier la Norvège était première en Europe avec 18 600 immatriculations de voitures électriques, ce qui représentait 1 véhicule sur 10 dans ce pays nordique (10,6 % exactement selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV)). Cette proportion vient tout juste de doubler.

Il faut dire que l’arrivée de la Volkswagen Golf électrique y est pour quelque chose car elle suscite beaucoup d’intérêt de la part d’acheteurs de véhicules électriques.

Golf electrique

La Norvège est un élève modèle en ce qui a trait aux incitatifs gouvernementaux et locaux (recharges gratuites, couloirs de transports en commun, péages gratuits, stationnements gratuits en ville etc..), ce qui explique en partie, voire beaucoup son succès dans l’industrie de l’automobile électrique. Car au contraire un norvégien qui veut s’acheter une auto à essence est lourdement taxé. Par conséquent on peut comprendre que cela influence les choix des automobilistes norvégiens.

N’oublions pas cependant que la Norvège reste une exception car si l’on regarde la proportion à l’échelle de l’Europe, elle est seulement de 0,5% de véhicules électriques sur les routes.

Quand est-ce que les autres pays vont s’inspirer à vitesse grand V de la Norvège ?

La France semble vouloir emboîter le pas, notamment avec l’initiative de la ministre de l’Écologie Ségolène Royal qui a « ainsi annoncé début février plusieurs mesures incitatives, notamment le relèvement à 10 000 euros de l’aide publique au remplacement d’un diesel de 13 ans et plus par une voiture électrique ».

Rappel des mesures incitatives annoncées en France :

Les primes, annoncées pour le printemps 2015, sont au nombre de trois :

10 000 € pour l’achat d’une voiture électrique en remplacement d’une voiture diesel ancienne
6500 € pour l’achat d’une voiture hybride
500 € aux ménages non imposables souhaitant acquérir une voiture essence neuve ou d’occasion, à condition que celle-ci n’émettent pas plus de 110g/CO2

La Tesla Model S vient d’être élue voiture la plus fiable aux États-Unis


Selon une enquête menée par le magazine américain Consumer Reports, il semblerait bien que la Tesla Model S s’illustre encore une fois, et de la plus belles des manières. Elle a en effet été élue voiture la plus fiable de l’année aux USA, tout juste devant les Subaru Impreza et Legacy.

Consumer Reports Tesla

L’enquête de Consumer Reports a permis d’établir un classement qui se base sur le nombre d’incidents rapportés auprès de 1,1 million de véhicules.

«De tous les véhicules impressionnants lancés en 2014, aucun n’a été capable d’éclipser Tesla en termes d’innovation, de somptuosité et de panache technologique pur», selon Consumer Reports dans son communiqué d’hier.

Une douce revanche pour Elon Musk qui lui fera oublier l’incident de 2013, année pendant laquelle une Model S avait pris feu près de Seattle et avait largement fait les manchettes. Un bad buzz déjà oublié car en plus la Tesla Model S est également en tête de liste en ce qui concerne l’entretien et le service après-vente.

Classement :

1. Tesla Model S
2. Subaru Impreza
3. Subaru Legacy
4. Chevrolet Impala
5. Audi A6
6. Toyota Prius
7. Buick Regal
8. Honda Odyssey
9. Subaru Forester
10. Toyota Highlander