Pikes Peak : la victoire raflée par une voiture électrique

Faute d’avoir battu le record établi par la Peugeot 208 T16 de Sébastien Loeb en 2013, la voiture électrique pilotée par Rhys Millen a fait sensation en remportant la course de côte de Pikes Peak.


Pikes Peak voiture electrique

Deux voitures électriques sur un même podium

La course de côte de Pikes Peak, du nom d’une montagne localisée dans l’État du Colorado, a été remportée par une barquette électrique. Le véhicule a été piloté par le très respecté Rhys Millen qui a mis 9 minutes 7 secondes et 22 centièmes pour parcourir les 20 km du circuit. En seconde position, on retrouve le Japonais Nobuhiro « Monster » Tajima qui a conduit une autre voiture électrique Rimac E-Runner Concept-One, un prototype à carrosserie fermée.

Une victoire logique

S’apparentant à une logique bien définie, la victoire de Rhys Millen est à mettre sur le compte de deux facteurs. Tout d’abord, le moteur dont est doté son véhicule est, contrairement à un moteur thermique, à même de faire bon ménage avec la pression atmosphérique. Rappelons qu’il s’agit ici d’une course de côte culminant à 4 300 m d’altitude. Il y a aussi le circuit de seulement 20 km qui se trouve parfaitement adapté à l’autonomie d’une voiture électrique.

Les caractéristiques de l’eO PP03

Rhys Millen doit certainement aussi son sacre à l’eO PP03, un prototype à carrosserie ouverte d’un poids de 1 200 kg qui revendique une vitesse de pointe de 260 km/h. Ce véhicule étale une fiche technique pour le moins particulière. Ses moteurs électriques de fabrication anglaise sont à flux axiaux et génèrent une puissance cumulée de 1 386 ch. Alimentés par une batterie lithium ion emmagasinant 50 kWh d’électricité, ils sont reliés aux 4 roues par le biais de transmissions classiques.

Source : Le Point

1 commentaire

  1. zikzak 9 juillet 2015