Plateforme sur l’électromobilité en Allemagne pour le développement des véhicules électriques

Le gouvernement allemand, par le biais de la chancelière Angela Merkel a récemment annoncé la création d’une plateforme nationale sur l’électromobilité dans le but d’augmenter considérablement le nombre de véhicules à propulsion électrique dans le pays. Pour ce faire, la chancelière s’est entourée des principaux constructeurs automobiles allemands qui comptent mettre un million de ces véhicules sur route d’ici 2020.


Selon la chancelière, l’objectif principal de cette plateforme nationale c’est que d’ici 10 ans, un minimum d’un véhicule sur 45 devrait pouvoir rouler à l’électricité. Elle a aussi insisté sur le fait que l’Allemagne devrait développer ses technologies durables afin de pouvoir s’affranchir des énergies fossiles.

Cependant, malgré le fait que la majorité des voitures électriques coûtent plus cher que les véhicules classiques, l’actuel gouvernement allemand n’a envisagé aucune prime/subvention à l’achat d’un de ces véhicules, contrairement à d’autres pays tels que la Chine, le Japon ou encore l’Espagne.

Il est bon de noter que l’ancien gouvernement allemand avait adopté un plan de développement du marché des véhicules électriques qui s’élevait à la hauteur de 500 millions d’euros et qui portait en priorité sur la recherche sur les batteries les plus efficaces.

Parmi les constructeurs engagés dans cette plateforme, on retrouve Volkswagen qui a déclaré pour sa part que le gouvernement allemand devrait apporter les financements nécessaires pour le développement de ces véhicules, mais aussi aux infrastructures qui les accueilleront. Il a aussi souligné que ces initiatives financées par l’État allemand sont cruciales et déterminantes en ce qui concerne l’avenir des voitures dites alternatives.

1 commentaire

  1. leoleroux 17 février 2011