Plus de véhicules électriques en France

Le gouvernement français, par l’intermédiaire du Ministre de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer, Jean-Louis Borloo et du Ministre chargé de l’Industrie, Christian Estrosi, a récemment annoncé son intention d’augmenter le nombre de véhicules électriques en France en dévoilant son nouveau plan d’action qui réunira douze collectivités territoriales ainsi que les constructeurs automobiles PSA (Peugeot et Citroën) et Renault.


Pour ce faire, l’État français s’engage à déployer dès la fin de 2010, de nouvelles infrastructures de recharges dans les douze villes pilotes (Bordeaux, Grenoble, Rennes, Nice, Angoulême, Aix-en-Provence, Orléans, Paris, Rouen, Strasbourg, Le Havre et Nancy) ainsi que des véhicules électriques et hybrides qui seront rendus accessible au public.

Du côté des constructeurs, Renault et PSA Peugeot se sont engagés à livrer 60 000 véhicules électriques d’ici 2011-2012.

PSA proposera la Peugeot iOn et la Citroën C-zéro tandis que Renault offrira la Kangoo Z.E, qui sera suivie par la Zoé en 2012. La production, qui sera partagée à parts égales entre les deux, sera principalement destinée en priorité aux villes ayant suffisamment développé leurs infrastructures de recharges afin de pouvoir les accueillir sans problème.

Pour inciter les Français à passer au vert, Jean-Louis Borloo et Christian Estrosi ont précisé que l’achat d’un véhicule émettant au maximum 60 grammes de CO2 au kilomètre sera accompagné d’un « superbonus écologique » de 5000 euros et cela jusqu’en 2012.

1 commentaire

  1. Maes 17 avril 2010