Renault amorce la dernière phase de test dans les Yvelines

Logo Renault


Le constructeur automobile français Renault a récemment annoncé sa nouvelle stratégie de déploiement qui vise à tester plus d’une centaine de véhicules électriques dans les Yvelines. Pour ce faire, Renault s’est entouré de plusieurs partenaires, notamment d’EDF, Better Place, Schneider Electric et l’ADEME.

Cette phase d’expérimentation fait suite aux divers tests qui ont été menés en Italie (Lombardie), à l’ile de la Réunion et en Allemagne (région Rhin Ruhr).

Les voitures électriques qui seront fournies par Renault Nissan, notamment la Fluence Z.E et la Kangoo Z.E, seront conduites par divers clients (des particuliers et des professionnels) qui auront non seulement pour tâche de les évaluer, mais aussi de tester les différentes infrastructures de recharges. Ce projet est appuyé financièrement à la hauteur de 6,5 millions d’euros par le fond de l’Agence pour le développement et la maîtrise de l’énergie (Ademe).

Better Place jouera un rôle primordial dans cette opération, car elle installera la première station d’échange de batteries à proximité de la région de Mantes-La-Jolie. Cette station s’occupera principalement de la Fluence Z.E, qui est munie de batteries amovibles.

Le gouvernement français, en la personne du Ministre de l’Écologie Jean-Louis Borloo, affirme que l’initiative du constructeur sera suivie par l’installation de diverses bornes publiques pour la recharge des véhicules électriques. On dénote la participation d’une douzaine de collectivités territoriales, incluant Paris. Le gouvernement compte à terme, la création de 900 000 points de recharge privés et 75 000 bornes publiques d’ici 2015.