Renault Zoe truste la première place du marché des voitures électriques en Europe

La Renault Zoe semble confirmer les attentes placées en elle, eu égard à son succès sur le marché européen en 2015. La citadine est ni plus ni moins la voiture électrique la plus vendue en Europe l’année dernière. Cette nouvelle, annonce de belles perspectives pour la carrière de cette voiture.


Renault Zoe

Excellente performance de la Renault Zoe en Europe

Le baromètre semestriel d’Areve-France dévoile récemment la liste des voitures électriques les plus vendues en Europe en 2015. Ce classement révèle une petite surprise, sachant que la Renault Zoe y occupe la première place, surpassant des modèles en apparence plus populaires tels que la Nissan Leaf et le Tesla Model S. La citadine du constructeur au losange s’est écoulée à 18 727 exemplaires l’année dernière, dont une majorité en France. Le marché domestique du constructeur est en effet à l’origine de près de 11 000 achats du véhicule en 2015. Un autre modèle de l’entreprise française se trouve dans le top 10 du classement. La Kango ZE est en effet le 7e véhicule électrique qui s’est vendu le mieux l’année dernière avec plus de 4 000 exemplaires.

voitures electriques europe 2015

Une dynamique positive de l’électrique en Europe

Au-delà de la grande performance de la Renault Zoe, le baromètre confirme surtout la bonne dynamique du marché des voitures électriques entraperçue ces trois dernières années. Le parc automobile européen s’est ainsi vu enrichir de plus de 97 000 nouvelles immatriculations de voitures électriques, un chiffre en hausse de 48 % par rapport à 2014. Les immatriculations dans le Vieux-Continent dépassent de loin celles de la Chine (88 000) et des États-Unis (73 301), des marchés annoncés pourtant comme d’importants foyers de croissance du marché de l’électrique et de l’hybride rechargeable. La Norvège truste la première place européenne en terme d’immatriculations de nouvelles voitures électriques, suivie de près par la France. La position de la France est toutefois à nuancer avec la part de marché des véhicules écologiques, qui ne représentent que 1 % du total des immatriculations du pays, tandis qu’en Norvège, pas moins d’une voiture achetée sur sept est électrique.

Source : Le Figaro

2 Commentaires

  1. jean jacques 2 avril 2016