Saab 9-3 ePower

Saab-93-epower


À l’heure ou PSA et Mitsubishi Motors s’apprêtent à commercialiser en masse l’i-MiEV, l’iOn et la C-Zero, le constructeur automobile d’origine suédoise SAAB a tout récemment annoncé la mise en place d’une flotte d’essai de sa 9-3 ePower, qui se vante d’être le premier véhicule électrique possédant une carrosserie « break ». Le but principal de cette flotte composée de soixante-dix exemplaires de la Saab 9-3 ePower est de fournir au constructeur des informations vitales sur les performances en conditions réelles d’utilisation, tout comme l’a fait le constructeur Mercedes avec les cinq cents exemplaires de la Mercedes-Benz Classe A E-Cell.

Questionnée sur les autres raisons que pourrait cacher cette flotte d’essai, le constructeur a aussi laissé entendre qu’il veut par la même occasion si son véhicule pourra réellement atteindre l’autonomie annoncée de 200 km en condition réelle, mais aussi si les batteries Lithium Ion de 35,5 kWh, qui se trouvent dans le plancher du véhicule, se comporteront comme prévu durant l’hiver suédois. Saab a aussi précisé que cette série de tests permettra de jauger la performance et la longévité du moteur électrique de 184 chevaux (135 kW).

La voiture pourra atteindre les 100 km/h en 8,5 secondes et sa vitesse maximale avoisinera  les 150 km/h.

Saab-93-epower

La Saab 9-3 ePower est le fruit d’une collaboration entre plusieurs firmes, notamment Saab Automobile, Boston Power (pour les batteries), Electroengine in Sweden AB (pour le développement du moteur électrique), Innovatum (qui a été en charge de la gestion du projet) et Power Circle, une association suédoise qui réuni plusieurs fournisseurs d’énergie.

source: saab

2 Commentaires

  1. Olivier 23 septembre 2010
  2. AMEN 1 octobre 2010