Shell veut faciliter les parcours longue distance en voiture électrique

À partir de cette année, d’après Les Echos, la société pétrolière Shell va développer un grand réseau européen de bornes de recharges électriques ultrarapides pour les automobilistes utilisant les voitures électriques. Cela va leur permettre de voyager plus longtemps plus facilement, une chose difficile actuellement avec ce type de véhicule.

Un projet paneuropéen de bornes de recharges ultrarapides


Actuellement, on dénombre près de 120.000 bornes de recharge pour voitures électriques sur les routes européennes. Plusieurs sociétés comme Engie et Eon sont déjà bien positionnées sur ce marché. Avec un projet concocté avec IONITY, Shell compte entrer dans le cercle des distributeurs de bornes de recharges pour les véhicules électriques.

Le projet est concrétisé par la signature d’un partenariat entre Shell et la coentreprise de constructeurs automobiles IONITY. La première étape de ce projet consiste à installer 80 bornes de recharge ultrarapides sur les autoroutes de quelques pays d’Europe. D’ici 2020, Shell et IONITY comptent installer quelque 400 bornes du même type dans les stations Shell. Par ailleurs, ce projet est une continuité logique de l’opération de rachat de la société néerlandaise NewMotion par le groupe Royal Dutch Shell. New Motion possède l’un des plus gros réseaux de bornes de recharges en Europe.

Quels enjeux pour le déploiement des bornes de recharge ?

La mise en œuvre d’un tel projet n’est pas fortuite. Elle répond à des enjeux commerciaux majeurs sur le moyen terme. Si la vente des voitures électriques représente actuellement 1 % du parc automobile mondial, d’ici 2025, cette proportion va représenter jusqu’à 10 %. Pour Shell, qui est une société pétrolière, un repositionnement par rapport à la distribution d’une énergie verte est de mise, notamment pour faire face à baisse attendue de l’utilisation de carburants fossiles pour les voitures.

Toutefois, le développement du marché des voitures électriques se heurte à un problème de premier ordre. Dans la plupart des cas, le temps de charge nécessaire pour une batterie est assez long. D’autant que le faible nombre de bornes de recharge sur les routes limite sensiblement la possibilité des voyages de long trajet en voiture électrique. Ainsi, avec les bornes de recharge ultrarapides, ce problème devra être résolu. La borne de recharge Shell est censée être capable de recharger une batterie de 350 kilowatts en seulement 5 à 8 minutes.

5 Commentaires

  1. phil 10 décembre 2017
  2. ja 11 décembre 2017
  3. eric 11 décembre 2017
  4. soub56 14 décembre 2017
  5. soub56 14 décembre 2017