Siemens contribuera à la production en série de la Furtive e-GT

La firme automobile française Exagon Motors développera en série son concept de sportive électrique Furtive e-GT aux côtés de Siemens pour une double motorisation à très haut rendement.


Furtive e-GT produite en série

En 2010, le constructeur français Exagon Motors dévoila une sportive électronique hors du commun baptisée Furtive e-GT développée en partenariat avec la firme Siemens. Ce dernier a été alors chargé de mettre au point la motorisation, tandis que Saft, société française spécialisée dans la conception ainsi que la fabrication d’accumulateurs de haute technologie a travaillé sur les batteries.

Comme annoncée alors au cours de sa présentation lors du Mondiale de l’Automobile 2010, la Furtive e-GT sera produite en série dans le courant de cette année 2012. Le start-up français semble satisfait de sa collaboration avec Siemens, un des plus importants groupes de haute technologie en Europe et renouvelle pour la production en série du modèle son partenariat avec le groupe.

0 à 100 km/h en 3,5 s

Ainsi, la version série de la Furtive e-GT sera équipée d’une double motorisation Siemens qui délivrera une puissance de 402 ch. Equipés d’un système de refroidissement liquide, ces moteurs, de très haut rendement et des plus compacts offrent l’avantage d’une grande légèreté. Le véhicule sera alors propulsé de 0 à 100 km/h en moins de 4s avec une vitesse max de 287km/h. Un pack lithium-ion de 57 kWh permet au véhicule de rouler jusqu’à 400 km sans recharge, un prolongateur d’autonomie pourra au besoin être embarqué

La production des moteurs qui équiperont ainsi les versions séries de la Furtive e-GT se fera à Bad Neudstadt pour ensuite rejoindre les chaînes de montage de la firme automobile française à Magny-Cours. Pour Luc Marchetti, Président d’Exagon Motors, cette collaboration est une étape importante dans le développement de la technologie électrique.

2 Commentaires

  1. marcel 20 juillet 2012
  2. Lel 20 juillet 2012