Siemens teste le concept de Route électrifiée

Le secteur des voitures électriques pourrait connaître une nouvelle révolution dans les prochaines années, avec un projet ambitieux de Siemens actuellement en phase d’essais en Allemagne.


Siemens autoroute electrique

Les véhicules de transport au cœur d’un projet zéro émission

Siemens travaille actuellement sur un programme inédit, le « eHighway of the Future » dont les premiers tests sont en cours sur les routes et autoroutes d’Allemagne. Il s’agit d’un projet grandiose visant à utiliser la technologie des tramways et des câbles électrifiés sur les gros transporteurs et les camions autoroutiers. Le concept s’appuie sur un pantographe spécialement conçu à cet effet, mais qui reprend les bases d’un système d’électrification ferroviaire . Dévoilée en début du mois à la 26e édition du meeting EVS de Los Angeles, cette technologie est avant tout destinée aux poids lourds. Le groupe allemand envisage toutefois différentes applications sur d’autres voitures à prolongateur d’autonomie ou les véhicules fonctionnant avec du gaz comprimé.

Le « eHighway of the Future » en détail

Le concept testé par Siemens est constitué par deux parties distinctes. La première consiste en un système de caténaires à deux pôles, déployé le long de voies de transport de marchandises. Les caténaires sont électrifiées via des stations intermédiaires installées à intervalles réguliers. Ces postes utilisent un courant continu de moyenne tension, mais sont équipés d’un transformateur et d’une diode de redressement à 12 barrettes et un convertisseur commandé pour gérer le courant généré via un dispositif de récupération au freinage. Le second élément du concept est assemblé sur le toit des véhicules poids lourds. Il s’agit d’un pantographe d’un nouveau genre, contrôlé par intelligence artificielle capable de localiser un câble aérien du réseau eHighway et de s’y connecter automatiquement.

Un système pratique et performant

Les camions sont également équipés d’une double motorisation électrique/diesel. Une fois relié aux câbles, le pantographe se charge d’alimenter les batteries électriques du véhicule, ce dernier roulant automatiquement en mode électrique. Déconnecté du réseau, le véhicule passe en mode diesel. Les tests réalisés en Allemagne ont abouti à de résultats satisfaisants et ont révélé le potentiel du dispositif, qui s’avère indifférent du temps, du chargement et des conditions géographiques. Très peu polluant, le concept permet de lutter efficacement contre le bruit et les émissions de gaz à effet de serre.

camion electrique siemens

camion siemens

source

5 Commentaires

  1. Vincent 31 mai 2012
  2. marcel 31 mai 2012
  3. Carl 31 mai 2012
  4. Will 31 mai 2012
  5. manu 3 juin 2012