Voiture electrique : Autolib

Autolib passe la barre des 3 millions de locations

Le 17 octobre, le service de location d’automobile électrique Autolib a franchi le cap des 3 millions de locations, deux ans seulement après son lancement.

AUTOLIB Paris

Autolib en quelques chiffres en date d’octobre 2013 :

-10 000 locations par jour

-27,3 millions de kilomètres parcourus par les Bluecar

-2000 bluecar à disposition des franciliens, dont 200 nouvelles voitures depuis le début octobre

-105 000 abonnés

Le déploiement d’Autolib serait amorti dès 2014

Les investissements réalisés dans le projet Autolib pourraient être amortis d’ici deux ans, affirme le patron de Bolloré à l’occasion du Mondial de l’Auto de Paris. Le groupe devancerait ainsi de quatre ans ses objectifs de rentabilité.

Le service d’autopartage francilien en pleine ascension

Déployé fin 2011, Autolib compte pas moins de 35 000 utilisateurs actuellement, dont 13 000 liés par un contrat annuel. Depuis son lancement, plus de 530 000 individus ont loué une des 1 750 citadines électriques mises en services. Le bon fonctionnement de cet ensemble est garanti par 3 900 bornes électriques et 670 stations installées à Paris et les villes alentour. Ces statistiques, dévoilées au Mondial de Paris, démontrent le succès évident du réseau d’autopartage géré par le groupe Bolloré.

Le patron de la société promet même d’étendre la couverture du dispositif et renforcer sa flotte. Cette dernière devrait posséder 3 000 Bluecar au terme du développement du programme. La firme prévoit en outre d’étendre ses offres de location. Elle lancera prochainement un contrat de longue durée, permettant à l’utilisateur de disposer de sa propre voiture électrique.

Un retour sur investissement dès 2014

Ces performances augurent un avenir prometteur au groupe Bolloré, qui a su miser sur un dispositif et une technologie d’avenir pour séduire une nouvelle clientèle. Les Franciliens semblent en effet davantage conquis par ce phénomène. Le nombre d’utilisations progresse ainsi de 5 % chaque semaine. Les usagers parcourent généralement une douzaine de kilomètres à bord de la Bluecar chaque jour, pour un loyer moyen de 10 euros.

Au regard des résultats actuels, Vincent Bolloré estime que la rentabilité du projet serait atteinte dès 2014 et non plus en 2018 comme initialement prévu. Cette prévision ne serait toutefois justifiée que si le rythme de croissance du moment est maintenu au moins jusqu’en avril 2014.

Autopartage électrique : Citroën inaugurera son réseau berlinois début septembre

Le réseau Multicity Carsharing de Berlin, développé par Citroën et ses partenaires allemands, sera inauguré le 5 septembre prochain. Utilisant le même concept qu’Autolib’, ce réseau de voitures électrique en libre service attise la curiosité des automobilistes outre-Rhin.

Mobilité électrique : quand Berlin se met à imiter Paris

Longtemps critiqué, le concept du réseau Autolib ‘ parisien commence à s’exporter à travers le monde. Berlin figure parmi les premières métropoles à avoir « copié » le service d’autopartage électrique de Paris. Développée depuis près de deux ans, la plateforme d’autopartage électrique de la capitale allemande sera opérationnelle dès le 5 septembre prochain. Pour l’occasion, pas moins de 100 Citroën C-Zéro seront déployées sur les stations de libre service, installées à proximité des gares ferroviaires de la Deutsche Bahn.

A l’instar du système parisien, le réseau berlinois baptisé Multicity Carsharing ne fixe aucune contrainte d’abonnement à ses usagers. Outre le forfait mensuel de 10 euros, la plateforme propose également des billets « One Way », grâce auxquels les automobilistes pourront réserver un véhicule sur une station et le restituer à une autre poste du réseau.

Des ambitions grandioses

Les prestations de Multicity Carsharing incluent un système de localisation des voitures et des stations de recharge disponibles. La réservation d’un véhicule se fait exclusivement via un serveur vocal, chargé également de conduire le client vers la voiture la plus proche. Les utilisateurs bénéficieront également d’un accès gratuit aux parkings publics et aux bornes de recharge RWE du réseau. Selon le calendrier de déploiement initial, aux 100 Citroën C-Zero mises en service dès septembre s’ajouteront d’autres unités électriques, au fur et à mesure de l’augmentation de la demande. À terme, la mairie de Berlin et les responsables du projet espèrent doter la flotte de Multicity Carsharing d’au moins 500 C-Zero.

Les députés verts réclament un audit sur le service Autolib

Alors que Bolloré compte étendre cette année son service d’autopartage, les députés verts réclament un audit justifiant l’existence du service ainsi que sa rentabilité réelle.

Un audit pour les Verts

Les députés écologiques réclament un audit concernant le service d’Autopartage « Autolib ’ » inauguré le 5 décembre 2011. Les élus Verts ont toujours été contre le lancement de l’offre, considérant que celle-ci favorise l’augmentation de la circulation en milieu urbain en encourageant les citoyens non véhiculés à utiliser les voitures proposées en défaveur du transport en commun. Une polémique concernant l’utilisation du nom semble avoir relancé le débat, et une enquête est réclamée par les parlementaires afin de déterminer l’utilité réelle du service ainsi que le coût et l’impact de son utilisation.

Pour rappel, Autolib’ est le service géré par le groupe Bolloré, proposant des véhicules électriques en libre service dans les communes de l’agglomération parisienne. En décembre dernier, 250 voitures ont ainsi été mises en circulation et 250 stations ont été alors installées.

Un difficile équilibre économique

Si Bolloré compte étendre le service pour arriver en juin 2012 à quelque 2000 véhicules, et au terme de cette année l’objectif de 3000 véhicules, les Parlementaires Verts ne semblent pas être convaincus de la pertinence d’Autolib’. L’extension de l’offre prévoit en outre d’augmenter à 1200 le nombre de stations disponibles, qui seront alors dispatchées dans 46 communes parisiennes. Les élus hostiles à un tel déploiement regrettent le manque de données exactes et d’études sur le service, pouvant renseigner sur ses coûts, ainsi que son fonctionnement dans les arrondissements concernés.
Hormis quelques communiqués émanant du groupe, accompagnant les campagnes publicitaires, aucune donnée sérieuse n’existe pour l’heure pouvant justifier l’existence et l’extension future d’Autolib’ accuse les parlementaires. Les députés écologistes, qui réclament ce bilan, doutent même de l’équilibre économique du projet dont le seuil de rentabilité sera difficilement atteint, en vue de la fréquentation actuelle du service.

source

AUTOLIB sera Gratuit le samedi 2 juin entre 10h et 19h

Chers amis, c’est la fête chez Autolib à Paris, puisque le service d’autopartage de voiture électrique sera offert gratuitement le temps d’une journée.

Autolib Gratuit

L’opération promotionnelle a pour objectif de faire découvrir l’offre de location aux parisiens qui n’auraient pas encore eu la chance de tester le service. Vu que c’est gratuit, il va sûrement y avoir du monde et mieux vaut arriver en avance.

La bluecar sera offerte à la location dans 6 stations parisiennes le samedi 2 juin entre 10h et 19h :

1. Paris 3è arrondissement, 18 rue de la Perle

2. Paris 11è arrondissement, 106 Boulevard Voltaire

3. Paris 14è arrondissement, 78 Avenue du Maine

4. Paris 15è arrondissement, 26 Place Etienne Pernet

5. Paris 17è arrondissement, 73 Avenue des Ternes

6. Paris 20è arrondissement, 330 Rue des Pyrénées

AUTOLIB Paris

Des ambassadeurs Autolib seront présents pour expliquer comment fonctionne le service et une offre spéciale sera offerte jusqu’à dimanche 3 juin à minuit.

Autolib’ annonce sa 100 000è location en ce mois d’avril 2012

Inauguré en décembre dernier, Autolib’, service d’autopartage de véhicules électriques réparties en l’Île-de-France, annonce son 100 000e client.

Autolib Bollore

Autolib’depuis décembre 2011

Le service Autolib’ célèbre sa 100 000 è location. Inauguré en décembre dernier, le service qui propose quelque 3000 voitures est disponible dans la zone ile de France à travers quelque 1 100 points. Les conducteurs pourront en outre y recharger les BlueCars qui bénéficient de près de 250 km d’autonomie en circulation urbaine. Les personnes intéressées peuvent prendre un abonnement à la journée ou à l’année à travers une plateforme numérique Autolib’ ou directement en se rendant aux stations prévues à cet effet. Le lancement de ce service de location de véhicules verts a eu lieu en présence de Bertrand Delanoé, maire de Paris qui s’est dit fort satisfait du service et espère que l’offre séduira bientôt d’autres villes de France.

Le 200 000e au mois de juin ?

Ainsi, quatre mois après son inauguration, Autolib’ enregistre sa 100 000e location. Pour marquer l’évènement, le groupe Bolloré entend offrir à l’heureux conducteur une année de libre service ainsi qu’un repas pour deux personnes au célèbre restaurant Jules Vernes sis à la Tour Eiffel. Après un début incertain, avec 2500 locations enregistrées lors de la première semaine de son existence, le service a vite trouvé ses marques, avec depuis le mois d’avril 2012, plus de 10 000 locations en une semaine. Bolloré annonce d’ores et déjà vouloir récompenser le prochain 200 000e client, qui devra être atteint dans le courant du mois de juin prochain. Ainsi, la réussite du concept ne devrait pas faiblir, loin de là !

Liste / Carte et Recherche de Stations Autolib en temps réel à Paris

Vous habitez Paris et recherchez une station Autolib ? Rien de plus simple, il faut utiliser la carte du site Autolib.eu.

Plus qu’une simple carte avec les points disponibles, elle affiche surtout en temps réel la disponibilité des voitures.

Il faut rappeler que le service de location de voiture électrique Autolib est disponible 24h/24, 7 jours/7, 365 jours/an. 3000 auto Bolloré Blue Car seront mises à disposition du public et 1500 agents/téléopérateurs seront là pour aider les personnes qui veulent louer un véhicule.

C’est ici : cliquez sur la carte pour voir la liste des stations disponibles (mis à jour continuellement) et celles disponibles depuis la date de lancement officiel le 5 décembre 2011. 1100 stations seront implantées et chacune d’elle aura une borne interactive avec un écran tactile. Chaque station a la place pour garer 6 voitures.

Carte Stations Autolib

L’interface dispose d’un moteur de recherche intégré. Par exemple vous êtes un touriste et cherchez une station proche de la Tour Eiffel : entrez les mots clés et tapez « Recherche ».

Autolib Tour Eiffel

Une légende indique les couleurs et icônes utilisés pour les bornes d’abonnement, de location, les bluecars disponibles (libres à la location), les parkings, les recharges et l’état disponible/indisponible.

Legende Explications Autolib

La carte officielle se trouve à cette adresse : www.autolib.eu/carte-des-stations/

Lancement Autolib le 5 décembre 2011 [infographie]

Même si Autolib ne fait pas encore l’unanimité parmi les parisiens, le système de location de voiture électrique en libre service va voir le jour ce lundi 5 décembre officiellement.

En résumé le système Autolib c’est :

-une voiture 100% électrique, celle de Bolloré, la Blue Car
-3000 voitures en libre-service
-1100 voitures dans 46 communes en Ile de France
-1200 ambassadeurs
-accessible 24h/24
-une autonomie en usage urbain de 250 km
-3 forfaits différents pour la location

Niveau écologique, Autolib devrait réduire le parc de véhicules privés en circulation de 22 500, et il faut savoir que la batterie Lithium Metal Polymère « LMP » de Bolloré est recyclable à 100%.

L’infographie réalisée par Autolib pour son lancement lundi :

Autolib

Autolib’ ne fait pas l’unanimité auprès des Parisiens

À quelques semaines de son inauguration officielle (le 5 décembre), le programme Autolib ’ suscite les débats entre les sympathisants écologistes et les sceptiques soucieux de l’aspect financier et sécuritaire du projet.

Contexte du débat

Sur une idée de Bertrand Delanoë, la Mairie de Paris a initié avec enthousiasme en 2008 l’Autolib ‘,  un vaste projet de voitures vertes en libre service déployées dans la capitale française. Après maintes négociations, la société Bolloré s’est adjugé le marché d’équipement du parc automobile, avec son modèle spécialement prévu à cet effet : la Blue Car. Il s’agit d’une citadine 4 places, entièrement électrique et alimentée par une batterie au lithium-métal-polymère, une technologie brevetée de la marque. Au terme de trois années d’attente et de développement, le dispositif sera opérationnel à partir du 5 décembre, d’abord avec 250 véhicules mis en service avant de lancer l’ensemble de la flotte – 3000 véhicules – d’ici fin 2012.

Un projet décrié de toute part

Aussi ambitieux soit-il, le programme ne parvient pas à séduire l’ensemble du marché. L’INERSIS fut le premier à tirer sur la Blue Car, en publiant en milieu d’année un rapport selon lequel la batterie LMP du véhicule  présente un niveau de risque d’incendie assez élevé. La Fédération Nationale des Taxis indépendants accuse de son côté le projet de porter préjudice à la profession. L’Union des Loueurs Professionnels est même allée plus loin, en portant l’affaire devant la justice pour concurrence déloyale. Certaines mairies déplorent par ailleurs le coût trop élevé de l’investissement pour une efficacité encore à prouver. Ces preuves, Autolib ’ devrait justement les livrer dans les mois à venir…

Autolib.eu : site officiel d’Autolib Paris + Europe

Autolib

Une vague silencieuse va envahir la capitale : Autolib. Avec 3000 véhicules entièrement électriques en libre-service sur Paris et sa région, l’entreprise révolutionne les transports et démocratise la voiture « propre ». Une belle initiative pour concilier besoins personnels et protection environnementale.

Autolib, concept lancé en septembre 2009, verra ses premières voitures sillonner les rues parisiennes début octobre 2011, pour une inauguration officielle le premier décembre. Les grandes étapes du projet et l’avancement des travaux sont détaillés sur le site Internet de l’entreprise. Mais celui-ci réserve de nombreuses surprises aux futurs utilisateurs ainsi qu’aux curieux.

La première, c’est que l’image de la marque elle-même a été épurée pour rappeler la tendance propre des Bluecars. Un site à fond blanc sur lequel se détachent quelques couleurs pour mettre en valeur les rubriques accueille le visiteur et le plonge dans l’ambiance d’Autolib, sérieuse et apaisante.

Mais le contenu aussi apporte des éléments riches en enseignements. Une première section décrit précisément l’idée, ses objectifs environnementaux et le nombre de personnes concernées par les véhicules bleus en libre-service, à savoir les habitants d’une cinquantaine de commune en région parisienne, et les parisiens eux-mêmes, préoccupés par les transports. Mais Autolib cible également les touristes, pour une utilisation occasionnelle et une visite silencieuse et autonome de la capitale.

La seconde section comporte des schémas explicatifs qui divulguent le mode d’emploi au futur client et détaille les caractéristiques des « Bluecars » électriques, petits véhicules 4 places limité électroniquement à 130 km/h.

Déjà évoqués dans la première section, les tarifs du service sont encore plus détaillés dans la troisième section. L’utilisateur découvrira les différents forfaits et leurs tarifs respectifs dans un tableau clair, et l’entreprise n’a pas oublié de mentionner les frais à payer en cas d’incident. Avec une simple visite au site, le client pourra s’engager en toute confiance et évitera les mauvaises surprises. Et pour répondre aux questions les plus fréquentes des utilisateurs, Autolib a mis en place une FAQ abordant 10 thèmes essentiels qui approfondissent les sujets soulevées par le site.

Enfin, une carte interactive permet au futur utilisateur de visualiser en un instant les stations Autolib près de chez lui, et les véhicules disponibles, rendant le service accessible à tous. Et si l’entreprise a opéré une vraie séduction sur le visiteur du site et qu’il se sent désireux de s’impliquer davantage dans l’initiative, un formulaire en ligne permet le recrutement de conseillers téléphoniques ou de personnel d’accueil.

Toutes les informations sont disponibles sur le site officiel Autolib.eu.



Liens commerciaux
Voiture Electrique
Recevoir l'Actualité par email


Liens commerciaux
Page Fan
RECHERCHE