Voiture electrique : Tesla

Elon Musk tweete que Tesla dévoilera un produit majeur le 30 avril

On le surnomme déjà le tweet à 1 milliard de dollars puisqu’il a fait subitement progresser le titre de TSLA sur le Nasdaq de +3% portant du même coup la valorisation de l’entreprise californienne à 1 milliard de dollars supplémentaires, soit 24 milliards de dollars. Notons que le titre de Tesla est toutefois négocié à 100$ de moins que son maximum historique de 291 dollars d’il y a a quelques mois.

Elon Musk Tesla

Soit : « Une nouveauté majeure de Tesla – pas une voiture – sera dévoilée dans notre studio design le jeudi 30 avril à 20h », tweete Elon Musk.

Mais ce ne sera pas une voiture. Les spéculations vont donc bon train : une batterie électrique pour la maison, un hélicoptère, un engin volant, une moto ou encore une montre intelligente ?

« La SEC n’aime pas ce genre de communication… En tout état de cause, cette annonce ne devrait pas plaire à la SEC, le gendarme américain des marchés financiers. Ce dernier n’apprécie pas du tout les informations partielles distillées via les réseaux sociaux. Elle a d’ailleurs établi des règles en la matière : les investisseurs doivent avoir été prévenus préalablement de la publication d’une information en ayant bien précisé quel média social sera utilisé. » [source: LaTribune]

Quelque chose me dit que pas mal de gens vont attendre avec impatience cette date du jeudi 30 avril à 20h…

La Tesla Model S bientôt en mode pilotage automatique

Elon Musk, le PDG de Tesla, vient d’annoncer que la nouvelle version du logiciel de la Model S, qui sortira dans quelques mois, comporterait une fonction pilotage automatique (bien qu’il s’agisse réellement d’une direction automatique plus puissante).

Tesla-Model-S

Ce système permettra au conducteur de parcourir une distance telle que celle qui existe entre San Francisco et Seattle sans avoir à intervenir ou presque.

Les inconvénients sont qu’il ne sera utilisable que sur les autoroutes et qu’il faudra ajouter un pack optionnel d’une valeur de plusieurs milliers de dollars pour en disposer sur son véhicule. Cette technologie ne permet pas de conduire en toute sécurité dans les endroits fréquentés où des obstacles inatendus, comme un enfant se précipitant sur la route, peuvent surgir n’importe quand.

De nombreux fabricants offrent déjà la possibilité d’avoir un système de stationnement automatique: qu’une forme plus évoluée de contrôle de la conduite arrive sur le marché semble être une suite logique. Cependant, les voitures auto-régulées qui existent déjà, comme celles proposées par Google, disposent de systèmes de capteurs dont la Model S de Tesla est dénuée, ce qui explique probablement aussi pourquoi on ne peut utiliser ce système dans des endroits plus peuplés. On demande donc à voir à l’usage.

Tesla a aussi annoncé l’arrivée de deux applications de logiciels destinées à limiter les risques de panne, et cela sans augmenter la consommation de la Model S.

Source : Engadget

Voyez la réaction des enfants face à l’accélération de la Tesla Model S P85D

Tesla enfants

Après vous avoir montré la réaction de personnes soumises au démarrage de folie de la Tesla Model S P85D (ici et ), voici cette fois le même genre de vidéo avec pour témoins des enfants à qui l’on soumet le mode « Insane » (traduction : Fou) de la Tesla.

Tesla Kid

Adolescente dans Tesla

691 chevaux et 3,2 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h, rappelons que ça décoiffe! (mettez du gel à forte fixation :_)

Source: Dreamdrivesforkids.com

Tesla franchit la barre des 2 000 Superchargers

Teslas

Moins d’un an après avoir atteint les 400 Superchargeurs déployés, Tesla franchit un nouveau palier en disposant 2 000 de ses superchargers à travers 400 stations. L’occasion pour le constructeur de dévoiler des informations intéressantes sur ses réalisations actuelles et ses projets.

Tesla marque le coup pour son 2000 è Supercharger

En moins d’un an, Tesla fait un grand pas dans le déploiement de son réseau de Superchargers en atteignant la barre symbolique des 2 000 terminaux installés fin février 2015. Ces points de recharge hautement performants sont éparpillés à travers plus de 400 stations dans le monde. Pour marquer cet évènement, le groupe a publié une série d’infographies pleines d’informations essentielles.
Le constructeur américain précise notamment avoir délivré pas moins de 25 GWh d’énergie grâce à ses stations et permis aux utilisateurs de rouler sur près de 138 millions de kilomètres. Surtout, ces Superchargers auraient empêché le rejet de 44 500 tonnes de CO2 et près de 15 millions de litres de combustibles liquides. La présentation précise également qu’il est désormais possible de rouler en tout électrique depuis Amsterdam jusqu’au Cercle arctique grâce aux stations Tesla, ou encore de Los Angeles vers New York.

Voir l’infographie :

Tesla Superchargeurs

La construction de la « méga-usine » de Tesla avance bien

Sur l’infographie ci-dessus on peut voir également les prochains points en Europe, aux États-Unis et en Asie où seront installés les Superchargers de la marque. Et à première vue, ils se comptent par milliers. Ces indices témoignent une fois de plus de la volonté de Tesla de pousser au maximum le développement de la voiture électrique, sans oublier l’avancement de son projet de méga-usine de cellules de batteries lithium-ion au Nevada selon les récentes photos prises sur place. Grâce à ce seul site de production, la firme se fixe comme objectif de produire l’équivalent de 50 GWh en batteries lithium-ion d’ici 2020, un volume suffisant pour alimenter 500 000 voitures Tesla.

usine tesla

Tesla Gigafactory

La Tesla Model S vient d’être élue voiture la plus fiable aux États-Unis

Selon une enquête menée par le magazine américain Consumer Reports, il semblerait bien que la Tesla Model S s’illustre encore une fois, et de la plus belles des manières. Elle a en effet été élue voiture la plus fiable de l’année aux USA, tout juste devant les Subaru Impreza et Legacy.

Consumer Reports Tesla

L’enquête de Consumer Reports a permis d’établir un classement qui se base sur le nombre d’incidents rapportés auprès de 1,1 million de véhicules.

«De tous les véhicules impressionnants lancés en 2014, aucun n’a été capable d’éclipser Tesla en termes d’innovation, de somptuosité et de panache technologique pur», selon Consumer Reports dans son communiqué d’hier.

Une douce revanche pour Elon Musk qui lui fera oublier l’incident de 2013, année pendant laquelle une Model S avait pris feu près de Seattle et avait largement fait les manchettes. Un bad buzz déjà oublié car en plus la Tesla Model S est également en tête de liste en ce qui concerne l’entretien et le service après-vente.

Classement :

1. Tesla Model S
2. Subaru Impreza
3. Subaru Legacy
4. Chevrolet Impala
5. Audi A6
6. Toyota Prius
7. Buick Regal
8. Honda Odyssey
9. Subaru Forester
10. Toyota Highlander

La Tesla Model X 2016 aperçue en Californie

Voici une vidéo qui montre la future Tesla Model X, le futur SUV/Crossover de Tesla Motors. On se doute bien que la marque californienne de voitures électriques ne souhaite pas que ce genre de vidéo se retrouve sur le web donc en cas de fuite elle a habilement camouflé sa voiture avec des motifs noirs et blancs très laids, même si l’on sait déjà à quoi elle ressemblera (voir photo ci-dessous).

Tesla Model X

Tesla Crossover SUV Model X

Par contre on peut voir que la voiture a une sacrée accélération, ce qui risque de faire le bonheur des fans de Tesla.

Maintenant on a bien hâte de voir ce modèle sortir des usines vu que cela fait trois ans qu’il a été présenté au public (Los Angeles et Genève en 2012). Tesla promet une sortie des premiers modèles pour début 2016. A noter que vous pouvez la réserver sur cette page en donnant 5000$ d’accompte.

Rappelons que l’autonomie théorique prévue par le constructeur est de 340 km avec la batterie de 60 kWh (pour une puissance moteur de 285 kW ou 387 chevaux) et 430 km avec celle de 85 kWh (puissance de 350 kW ou 476 chevaux), le tout à une vitesse de 88 km/h. Elle réalisera le 0 à 96 km/h en 4,4 secondes ce qui est plutôt intéressant.

La Baisse du prix des batteries pourrait aider l’industrie de la Voiture électrique

Le développement des voitures électriques va t-il profiter de la chute de prix et des progrès réalisés dans les batteries ?

Tesla Mega Usine Batteries

Le marché de l’automobile électrique est en train de vivre une petite révolution.

Tesla, déjà référence du marché en terme de performance et proposant des prix très concurrentiels pour une voiture haut de gamme, s’est associé à son fournisseur Panasonic pour un projet de gigantesque usine. Ce site, qui ouvrira en 2016 au Nevada, doublera à lui seul la production mondiale de batteries lithium ion, ce qui devrait permettre à la marque de diminuer de moitié son prix de vente (son prochain SUV sortira en 2017 à environ 30 000 dollars.)

Tous les constructeurs travaillent déjà activement à égaler les performances de la Model S de Tesla (jusqu’à 500 km d’autonomie) et plusieurs, comme Renault, Nissan, General Motors (avec sa berline Bolt) ou Daimler associé à Byd (avec la compacte Denza) annoncent déjà dépasser la barre des 300 km d’autonomie, ou y parvenir prochainement.

En parallèle, d’autres technologies sont en développement : moteur à hydrogène (la récente Mirai de Toyota), ou les modèles hybrides rechargeables constituent des alternatives étudiées de près par les constructeurs.

Les progrès de la voiture électrique seront-ils suffisants pour assurer, enfin, son développement significatif ? Ou la baisse du prix du carburant va freiner l’ensemble ? A suivre…

Une Tesla P85D laisse sur place une Dodge Hellcat de 707 chevaux

Tesla P85D contre Dodge Hellcat

Vous pensiez qu’une voiture électrique ne ferait pas le poids devant une Challenger Hellcat V8 HEMI 6,2 l de 707 chevaux ? Eh bien prenez la nouvelle Tesla P85D de 691 chevaux et voyez le résultat. Pas besoin de reprise vidéo ici pour voir qui est la gagnante :-)

Il faut dire aussi que le conducteur de la Hellcat semble prendre un départ au ralenti… WTF?

Dans cette vidéo, la Tesla Motors en a profité pour battre le record du monde du quart de mille pour une voiture électrique de série (enregistré officiellement par l’Association nationale de course d’accélération électrique NEDRA), en le parcourant en 11,6 secondes et en atteignant une vitesse de 184 km/h. L’exercice du 0 à 96.5 km/h a été réalisé en 3,1 secondes.

Mobilité électrique : vers un rapprochement de BMW et Tesla

Alors que la voiture électrique peine à se populariser sur le marché français, Tesla et BMW tiennent actuellement des discussions en vue de promouvoir la mobilité électrique.

bmw tesla

Promouvoir l’électromobilité

D’après un porte-parole du constructeur allemand BMW, des discussions seraient actuellement tenues avec Tesla Motors dans le but de trouver des moyens pour promouvoir la mobilité électrique en France, et accélérer son développement sur le marché international. En effet, la voiture électrique ne représente que 0,5 % du marché en France. Tesla et BMW envisagent ainsi de réunir leurs forces pour accélérer l’adoption de la voiture électrique, aussi bien en France qu’au niveau international. Aucun détail sur les discussions en cours n’a pour l’heure été dévoilé. Toutefois, ce rapprochement entre les deux constructeurs porterait également sur le potentiel représenté par les stations de recharge rapide développées par Tesla.

Un avènement du système de recharge

Cette potentielle collaboration fait suite aux propos d’Elon Musk, PDG de Tesla, annonçant vouloir partager certaines technologies de l’entreprise avec plusieurs constructeurs auto, dont BMW. Pour Tesla, pouvoir généraliser sa technologie est un objectif de longue date. L’idée serait ainsi de mettre en place une prise standard permettant à tous les constructeurs d’en bénéficier, pour bien évidemment leurs propres véhicules. La faible autonomie des véhicules électriques figure en effet parmi les freins à l’adoption de la voiture électrique. Les batteries disposent d’une capacité de 200 à 500 km en moyenne. D’autre part, le temps de recharge est encore jugé trop long, à raison de 8 à 10 heures sur une prise classique. En allant sur une borne Tesla, le temps de recharge est estimé à une demi-heure.

Tesla : vers une production chinoise

Après avoir livré ses premières voitures électriques à sa clientèle chinoise, Tesla annonce l’ouverture d’une usine de fabrication en Chine d’ici 2018.

tesla chine

Chine : usine Tesla en vue

Elon Musk, à la tête du constructeur automobile américain, vient d’annoncer que son segment de véhicules électriques haut de gamme devrait bientôt être fabriqué en Chine. La marque cible en effet une clientèle chinoise particulièrement courtisée par les constructeurs auto, et envisage l’ouverture d’une usine Tesla en Chine d’ici trois à quatre ans. Prendre possession du marché chinois serait une garantie à long terme de survie pour la marque californienne naissante. Cette stratégie permettrait également d’éviter la surtaxe de 25 % sur les véhicules importés. D’autre part, l’implantation d’une usine Tesla sur le territoire chinois autoriserait une commercialisation de son modèle phare dans un plus grand nombre de pays grâce à l’essor impressionnant enregistré depuis quelques années.

Le Model S débarque en Chine

Après avoir livré ses huit premiers véhicules en Chine, Tesla présage également une croissance des ventes chinoises pour s’aligner à celles des États-Unis en 2015. Le 22 avril dernier, la première livraison du Tesla Model S a été effectuée sur le territoire chinois. Cette grande berline tout électrique y est commercialisée à 118 000 $, contre seulement 71 000 $ aux États-Unis, soit presque le double de son prix américain. Cette différence de prix paraît conséquente, mais est justifiée par le coût de l’importation de véhicules et de camions vers la Chine. Bien que Tesla demeure fragile en raison de son succès porté uniquement par le Model S, le constructeur automobile compte vendre autant de véhicules en Chine qu’aux États-Unis dès l’année prochaine.

Sources : ccfa