Technologie électrique : les consommateurs américains toujours méfiants

Un récent sondage du cabinet Pike Research révèle que le nombre de personnes intéressées par les véhicules électriques a régressé aux États-Unis en raison de leur méfiance sur l’autonomie des batteries et des idées préconçues sur cette technologie.


Moins de personnes intéressées

Selon l’institut Pike Research, les Américains sont de moins en moins intéressés par les voitures électriques. L’enquête a ainsi révélé que si en 2011, 40 % des personnes interrogées se sont déclarées très intéressées, cette proportion est passée à 36 % pour cette année 2012. La part des sondés qui n’envisagent pas du tout d’acheter ce type de véhicules est passée à 32 % tandis que 33 % se disent très peu intéressées. L’âge, le sexe, le revenu ou encore le niveau d’éducation n’ont que très peu influencé l’opinion des sondés. Questionnés sur les raisons de leur méfiance vis-à-vis de ces types de locomotion, les Américains évoquent en majorité le problème d’autonomie des voitures électriques.

Des consommateurs mal informés

Si le cabinet d’étude estime le revient d’un véhicule électrique à près de 23 650 $, contre 20 000 $ pour une voiture traditionnelle, les constructeurs proposent sur le marché ce type de modèles entre 30 000 $ et 40 000 $. Le coût, jugé excessif est également considéré comme un des freins au succès de la technologie électrique aux États-Unis. Par ailleurs, Pike Research a constaté que près d’un tiers des consommateurs interrogés sont très mal informés sur le sujet et ont des idées reçues notamment sur la fiabilité et la sécurité des batteries embarquées sur les modèles. Les Américains considèrent également que le seul atout du véhicule électrique est d’être plus économique que les modèles à combustion thermique traditionnelle.

3 Commentaires

  1. georges 15 novembre 2012
  2. Patrick 15 novembre 2012
  3. Lel 24 novembre 2012