Uber entre sur le marché de la voiture électrique avec le chinois BYD

Uber, la société crée en 2009 et spécialisée dans les véhicules de transport avec chauffeur, les fameux VTC, se lance dans la location et la mise à disposition de voitures électriques. L’entreprise, qui met en relation des utilisateurs et des chauffeurs, vient de signer un accord portant en effet sur 25 de ces véhicules, des BYD e6, qui composent à présent sa flotte à Chicago. Un début en douceur pour ce test grandeur nature.


image : reuters/marketwatch

image : reuters/marketwatch

Pour 200 dollars par semaine, les chauffeurs pourront donc bénéficier de cette technologie, et recharger leur voiture aux bornes des concessions Green Wheels, le concessionnaire commercialisant lui-même des véhicules hybrides et électriques. L’autonomie estimée de la batterie est d’environ 300 Kilomètres.

Si l’expérience est concluante, le chiffre de 200 véhicules dans les grandes villes américaines est annoncé comme objectif d’ici la fin 2015, une étape avant d’envisager d’atteindre le chiffre de 100 dans chaque grande agglomération. Cela permet en outre au constructeur asiatique de se positionner sur le marché des énergies alternatives et d’envisager de séduire progressivement une clientèle habituée durant des décennies aux grosses cylindrées.

Les chinoises BYD e6 sont déjà utilisées à Bruxelles ou à Londres par exemple. En France, il est prévu d’intégrer 10 % de véhicules hybrides ou électriques dans les sociétés de taxis et voitures de transport avec chauffeur d’ici à l’horizon 2020.

Source : CCFA/MarketWatch

2 Commentaires

  1. eric 19 mars 2015
  2. Michel 19 mars 2015