La première usine de batterie de Volkswagen sera implantée en Allemagne

volkswagen-usine-transparente


L’investissement dans la construction d’une nouvelle usine de batteries figure parmi les points clés mis en œuvre par le constructeur automobile Volkswagen dans le cadre de son plan stratégique axé sur l’électrification de sa gamme de voitures. Elle sera, selon Matthias Müller : DG du groupe, implantée en Allemagne.

Une usine destinée à l’assemblage des packs batteries Lithium-Ion

Pour arriver à l’électrification de sa gamme de voitures, le groupe Volkswagen doit impérativement penser à investir dans une usine de batteries. Et parce qu’il est essentiel pour le bien du groupe d’atteindre cet objectif, Matthias Müller a tout récemment annoncé l’implantation de cette fameuse usine en Allemagne, au sein du site de production mécanique de Salzgitter plus exactement. Ni le calendrier ni les éventuels partenariats n’ont cependant encore été évoqués. Il est néanmoins bon de noter que cette fameuse firme se contentera d’assembler les packs de batteries Lithium-Ion, mais ne produira pas les cellules, comme le font actuellement les constructeurs Tesla ou Nissan. Les batteries assemblées dans l’usine seront entièrement destinées à l’utilisation des voitures électriques à autonomie étendue du constructeur Volkswagen, dont le volume est censé représenter le quart de sa production totale en 2025.

usine-transparente

Des réductions d’effectifs évoqués au sein du groupe ?

Si le groupe voit à travers l’électrification des voitures et l’implantation de la nouvelle usine l’aube d’un nouveau départ, les employés du groupe eux, y voient l’annonce d’une très mauvaise nouvelle. En effet, la production de moteurs électriques étant plus simple et ne nécessitant que peu de main-d’œuvre, la réduction d’effectifs au sein du groupe apparaît comme inévitable. Le vendredi 18 novembre dernier, le groupe a par ailleurs confirmé les doutes de ses employés en annonçant « la plus importante restructuration » depuis la création de la marque, impliquant la suppression de pas moins de 30 000 emplois, mais sans licenciement d’ici 5 ans. Et c’est l’Allemagne qui payera le prix le plus fort avec 23.000 emplois supprimés, contre 7.000 suppressions en Argentine et au Brésil. Le groupe Volkswagen propose, pour rappel, en tout 215.000 emplois dispatchés au travers le monde.

Mise à jour : L’Usine à batteries de VW sera située dans la célèbre Usine Transparente « construite au tournant du millénaire à Dresden et qui a accueilli, jusqu’au printemps dernier, l’assemblage de la Volkswagen Phaeton. Les quelque 55 000 mètres carrés de superficie étaient – et sont encore recouverts d’une coûteuse parqueterie de bois. Mais surtout, ils sont encerclés de murs de verre totalisant 27 500 mètres carrés.» (source: Autofocus)

vw-phaeton

1 commentaire

  1. eric 26 novembre 2016