Voiture électrique en France : Essayer, c’est ne plus pouvoir s’en passer !

Les Français sont aujourd’hui plus nombreux à délaisser leurs voitures thermiques au profit d’un modèle électrique. Plus économique, plus agréable à conduire, moins chère, très pratique… l’électrique présente de nombreux avantages qui n’a de cesse de séduire. D’ailleurs, pour ceux qui l’ont déjà adopté, laisser l’électrique pour reconduire un modèle thermique paraît simplement inenvisageable.


renault zoé

Des utilisateurs qui se disent être plus que conquis

Sur le Net, de nombreux Français ont décidé de partager leurs expériences voitures électriques avec les internautes. Et sur l’ensemble des témoignages, le moins que l’on puisse dire, c’est que la voiture électrique, dont la fameuse Zoé, plaît énormément aux utilisateurs. Un client de 39 ans, directeur d’une agence de communication parisienne à par exemple avoué ne pas avoir été immédiatement conquis par l’électrique. Ce n’est qu’après avoir loué un modèle électrique pendant près de 3 ans qu’il s’est laissé convaincre par les performances du véhicule et a donc acheté une Zoé.

Un autre client, également utilisateur, dit être surtout conquis par le confort du modèle électrique Zoé de Renault. Pour lui, l’objectif d’achat s’est plus orienté vers l’économie. Étant encore étudiant, le jeune homme parcourt près de 25 000 kilomètres durant l’année. Et entre le prix du carburant et de l’énergie, il a rapidement fait son choix. Même constat pour un autre client, qui lui vit à Colombes, mais exerce son métier d’agent immobilier à Paris. Son choix s’est porté sur un modèle électrique Tesla, qui consomme 15 euros d’électricité environ par semaine, contre 100 euros de carburant, avec son ancien véhicule à essence.

Uniformisation des bornes de recharges dès le 1er juillet 2017

Désormais, tous les utilisateurs de véhicules électriques peuvent voyager partout en Europe, sans stresser d’être à court d’énergie. En effet, depuis le 1er juillet dernier, tous les constructeurs électriques doivent uniformiser les prises électriques, pour que les automobilistes puissent brancher aisément leurs véhicules et faire le plein d’énergie, partout, au sein de l’Union européenne. Pour rappel, la France compte aujourd’hui près de 122 000 points de charge, dont 16 000 environ sont accessibles aux grands publics. Ces chiffres démontrent une augmentation de 57 % du nombre de points de recharge par rapport à l’année 2016.

Via

3 Commentaires

  1. Georges 9 juillet 2017
  2. jpp27 10 juillet 2017
  3. Eric 10 juillet 2017