Voiture électrique : le marché américain décolle, la France traîne

Malgré une part encore minoritaire, le segment des voitures rechargeables et tout électriques commence à prendre du volume aux États-Unis ces derniers mois. En France, les constructeurs auront encore des efforts à fournir.


Les voitures électriques à la conquête du marché US

Après un démarrage timide en 2011, le marché des véhicules hybrides ou 100 % électrique commence à prendre son envol aux États-Unis, selon les dernières statistiques publiées par les statistiques. En effet, ces derniers font état de 42 000 voitures rechargeables entre janvier et juin, soit le double des ventes au premier semestre de l’année dernière. La plus belle performance a été signée par General Motors, le géant américain ayant écoulé 8817 unités de son hybride Chevrolet Volt sur les six premiers mois, dépassant ainsi le nombre de ventes sur l’ensemble de l’année 2011.

Toyota tire également son épingle du jeu, réussissant à vendre 4300 de sa nouvelle Prius commercialisée depuis mars. La firme nippone compte désormais 26 000 véhicules électriques et hybrides vendus en Amérique au 30 juin, contre 5 705 immatriculations un an auparavant. L’envol du secteur électrique profite même aux constructeurs de voitures haut de gamme, notamment Tesla Motors et Fisker Automotive. Malgré des prix allant de 50 000 à 105 000 $, voire plus, les sportives et berlines électriques des deux marques se sont vendues à au moins un millier d’exemplaires.

L’Europe et la France en retard ?

Le marché européen ne peut pas se targuer d’avoir les mêmes statistiques. En dépit de l’affluence de nombreux modèles hybrides et tout électriques sur le Vieux-Continent, le secteur pâtit encore du scepticisme des acheteurs européens vis-à-vis de la fiabilité de la technologie électrique, de ses performances et notamment du prix encore trop élevé.

La France semble particulièrement concernée par ce retard. Seules 112 voitures 100 % électriques furent immatriculées sur le territoire en juin. Même si les observateurs attendent un rebondissement du secteur avec l’arrivée de la Renault Zoé d’ici la fin d’année, ils n’en restent pas moins pessimistes sur la croissance du domaine des VE au long terme.

8 Commentaires

  1. roro ev fan 12 juillet 2012
  2. jaroc 13 juillet 2012
  3. thomas 14 juillet 2012
  4. Lel 15 juillet 2012
  5. pierre 30 juillet 2012
  6. ger 11 août 2012
  7. thomas 15 août 2012
  8. Lel 15 août 2012