Volkswagen revient à la charge … électrique

Volkswagen logo


Lors du communiqué de presse qu’elle a tenu à l’occasion du Salon de l’Automobile de Genève, la firme Volkswagen a annoncé sa stratégie de déploiement pour les années à venir en matière de véhicule électrique.

Considéré comme « le grand retardataire » sur la scène des constructeurs d’automobile à mode de propulsion, dans les technologies dites alternatives, Volkswagen essaie de redorer son blason et en même temps s’octroyer un titre de « constructeur écolo ».

Selon Martin Winterkorn, le président VW, ce plan d’action aura pour effet une complète réorientation des objectifs commerciaux et l’adoption d’une politique plus « verte » au sein de la société.

Ce plan d’action suivra le schéma suivant :

2010 – La présentation d’une version hybride de la Volkswagen Touareg.

2011— La production de 500 unités de la Golf toute électrique et leur déploiement dans différents segments de marché afin d’avoir des retours sur l’efficacité de leur véhicule et aussi pour déterminer la rentabilité du projet et les autres enjeux économiques.

2012– l’introduction d’une version hybride de la Jetta sur le marché nord-américain et la Golf toute électrique en Europe.

2013— VW introduira trois nouveaux modèles sur le marché automobile, mais rien n’a été confirmé en ce qui concerne leurs spécifications.

Pour les années qui suivront, VW se focalisera plus sur la concrétisation de sa stratégie de déploiement et essayera de retrouver la place qui lui revient de droit au sein de l’industrie automobile.

Au terme de cette expérience, VW sera peut-être en mesure de s’octroyer 3 % des ventes mondiales de ce secteur de marché, ce qui représente approximativement 300 000 voitures (EV, Plug-in, hybride et autres) et qui ferait de lui le constructeur le plus influent de « voitures vertes » de la planète.

1 commentaire

  1. michel 4 mars 2010