Volkswagen E-Bugster, la sportive électrique allemande

Le salon de Détroit, rendez-vous des plus grandes marques automobiles, se tient pour cette année du 9 au 22 janvier. Les véhicules électriques n’ont pas manqué leur rentrée avec notamment la E-Bugster de Volkswagen.


La Beetle se fait électrique à Détroit

Les voitures électriques ont marqué leur présence au salon de Détroit, avec quelques vedettes remarquées, notamment la eMo, des usines Tata Motors en Inde. Smart, spécialisé dans les citadines à 2 places nous a quant à lui concocté pour l’évènement un étonnant petit 4X4 électrique. Les Allemands ont quant à eux marqué le coup avec deux présences électriques remarquées, le premier chez Mercedes avec son hybride E400 et le second avec une deuxième version de la Beetle chez Volswagen, baptisée E-Bugster. La Beetle, rappelons-le commercialisée entre 1998 et 2011 remplaça les anciennes coccinelles. Le constructeur allemand opta à la fin de l’année 2011 pour la Coccinelle III avant de nous présenter à Détroit  cette  dernière version électrique baptisée E-Bugster.

Volkswagen e-bugster

Le E-Bugster, une coccinelle très branchée

Le E-Bugster est la combinaison des termes bug, pour la Beetle, comprenez la coccinelle et de speedster. Le prototype présenté par la firme allemande est destiné particulièrement à être commercialisé aux États-Unis. Sportive à deux places, le E-Bugster, troisième génération des Beetles ressemble à un coupé avec un toit plus bas et un capot plus long que les modèles de série. Les pare-chocs ont été également relookés avec des feux à LED pour cette coccinelle très modernes. Le véhicule embarque un moteur de 114 ch (85 kW), alimenté par des batteries lithium-ion et roule 160 km sur une seule charge.  Les batteries se rechargent sur une prise courante de 120 ou 240 V ou en trente minutes sur une borne de recharge rapide pour ceux qui ne veulent pas attendre.

VW e-bugster

interieur e-bugster

photos: autoblog

1 commentaire

  1. marcel 21 janvier 2012