ZAP fournira les services postaux des Etats-Unis

ZAP, reconnu pour ses véhicules électriques des plus innovants, avait fait pas mal de bruit autour d’un fameux contrat qu’elle aurait décroché avec les services postaux des États-Unis, mais avait refusé de divulguer plus d’information à ce sujet. Grâce à de récentes mises à jour, nous sommes en mesure de vous en dire un peu plus à ce sujet. Le contrat qu’a passé entre ZAP et les services postaux concernait la conversion de l’un des camions de type « LLV » (Long Life Vehicule) de sorte à ce que celui-ci fonctionne à l’électricité.


ZAP est l’un des plus vieux fournisseurs véhicule électriques mondiaux, ayant livré plus de 117 000 véhicules électriques d’une large gamme à plus de 75 pays depuis 1994. ZAP fournit même des camions et de fourgonnettes électriques à l’armée et aux différents services du gouvernement.

Cette société est considérée comme une innovatrice dans le monde des véhicules électriques, ayant même proposé des modèles de scooters et quads électriques. Ces véhicules allient la vitesse, la sécurité et la propreté.

Selon la congressiste Lynn Woolsey, cette opportunité qui a été offerte à ZAP sera plus que bénéfique pour les deux parties, car cela pourrait résulter dans la création de plusieurs emplois. Elle a aussi précisé que cette annonce a été appuyée par la majorité des membres du Congrès et du Parlement.

Cette mesure servira dans un premier temps de test de faisabilité, car les services postaux des États-Unis se verront convertir qu’un seul de leurs camions de type « LLV ». Cette manœuvre vise à réduire la consommation de carburant de leurs camions qui coûte actuellement 1 milliard de dollars.

ZAP a misé gros dernièrement sur cet accord, car on dénote que tout ce remue ménage autour de la conversion du parc automobile des services postaux est issu d’un projet de loi, nommé « e-Drive ». Cela représente un investissement de 2 milliards de dollars, pour le développement et la mise en activité de 20 000 véhicules hybrides/électriques, ainsi que 24 000 stations de recharge, sous la coupole des services postaux.