Voiture de collection : comment passer à l’électrique pour continuer d’en profiter ?

Depuis le 4 avril 2020, vous avez la possibilité, en France, de transformer votre voiture de collection thermique en voiture électrique, c’est ce qu’on appelle le rétrofit électrique. Mais quelles sont les démarches à réaliser pour y parvenir et qu’est-ce que cela change pour votre auto ? Réponses dans notre article.

Rétrofit électrique : de quoi s’agit-il ?

Le rétrofit électrique consiste à convertir une voiture à motorisation thermique (diesel ou essence) en motorisation électrique (à pile à combustible ou à batterie).

Le rétrofit vous permet de bénéficier des avantages d’un véhicule électrique (VE) :

  • Un VE n’est pas soumis aux restrictions de circulation liées aux émissions de gaz à effet de serre (dans les zones à faible émission -ZFE- par exemple) ;
  • Les coûts à l’usage et à l’entretien d’un VE sont généralement moins importants que ceux d’une voiture thermique.

Le rétrofit vous permet alors de pouvoir continuer à profiter de votre voiture de collection, tout en répondant aux nouvelles exigences de la réglementation en matière d’émission de polluants.

A savoir

Le 11 mars 2021, le Sénat a adopté la proposition de loi demandant la création d’une vignette « collection ». Cette proposition de loi vise au maintien de la circulation des véhicules d’époque dans les ZFE où seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air conforme sont autorisés à circuler. Cependant, à ce jour, la proposition de loi n’a pas encore été adoptée par l’Assemblée nationale.

Comment faire rétrofiter ma voiture de collection ?

Pour faire rétrofiter votre voiture de collection, vous devez impérativement faire appel à un professionnel de l’automobile habilité par le fabricant pour l’installation du dispositif de conversion électrique (la pose doit être réalisée selon les instructions du fabricant) et qui figure dans la liste des installateurs déclarés par ce même fabricant.

Le rétrofit est ensuite réalisé en plusieurs étapes :

  • Le moteur thermique est retiré de votre voiture ;
  • Le kit rétrofit homologué est posé par l’installateur ;
  • Une plaque de transformation est ensuite apposée sur le véhicule converti.

A savoir

L’ADEME (l’Agence de la transition écologique) estime qu’une voiture citadine diesel rétrofitée permet de réduire de 66 % les émissions de CO2 liées à l’utilisation du véhicule.

Que se passe-t-il après le rétrofit de ma voiture de collection ?

Le rétrofit de votre voiture de collection implique une transformation notable au sens de l’article R.321-16 du code de la route : un changement de motorisation. Vous devez donc faire la demande d’un nouveau certificat d’immatriculation (ex-carte grise), tenant compte de cette modification structurelle.

Mais attention, pour disposer de la mention « véhicule de collection » sur le certificat d’immatriculation, votre voiture doit être âgée de plus de 30 ans, ne plus être fabriquée et ses caractéristiques ne doivent pas avoir été modifiées.

Or, le rétrofit du véhicule implique un changement de motorisation. Concrètement donc, lorsque vous faites rétrofiter votre voiture de collection, vous ne pourrez plus obtenir à nouveau la mention « véhicule de collection » sur la nouvelle carte grise.

PARTAGER CET ARTICLE :

Laisser un commentaire